Si, en France, la roue a très bien tourné pour compte des Young Yellow Tigers qui, comme on le sait, ont réussi à se qualifier pour les prochains championnats d’Europe, il n’en a pas été de même pour nos Young Red Dragons (U17) qui disputent actuellement le tournoi Wevza masculin au Portugal. En effet, là face à la France et à l’Italie, nos jeunes gars n’ont pas eu voix au chapitre. Mercredi, ils ont été battus par les Français sur le score sans appel de 3 à zéro et de 75 points à 52 (25-19/25-13/25-20) tandis que, le lendemain, ils ont subi le même sort contre les Italiens qui l’ont emporté par trois sets à zéro et 75 points à 50 (25-17/25-15/25-18). Heureusement, ce vendredi, ils ont fait meilleure récolte puisqu’ils ont battu les Allemands en trois sets et par 78 points à 55 (25-11/25-18/28-26). A noter ici que, dans le premier set, nos compatriotes, avec  Jippe Schroeven au service, menèrent 16-0 !!! Ils jouent donc ce samedi un match avec la cinquième place du tournoi pour enjeu.

Comment expliquer ce gros échec de nos représentants ? Génération plus faible que les précédentes ? Italie et France plus riches en éléments de qualité ? Sélection ne reposant pas assez sur tous les meilleurs garçons U17 du pays ? Voilà quelques questions qu’il est permis de se poser tout en sachant que les réponses ne viendront pas du côté de nos instances dirigeantes qui, au niveau de Volley Belgium, ont “délégué” toute la compétence ayant trait aux sélections nationales à la succursale de Volley Vlaanderen qu’est Top Volley Belgium.

A cet égard, la lecture du procès-verbal du Conseil d’Administration de Volley Belgium du 20 décembre dernier permet d’apprendre qu’une démarche a été entreprise pour que nos U21, ceux-là mêmes qui avaient remporté l’an dernier une médaille de bronze au championnat d’Europe des U20 aux Pays-Bas, puissent être repris parmi les participants au Championnat du Monde des U21 qui aura lieu cette année du 18 au 27 juillet à Manama au Bahrein.

Il s’agit là d’une excellente initiative dans la mesure même où il est heureux que notre fédération s’inscrive ainsi dans la dynamique des compétitions internationales qui, allant jusqu’aux U23, ont été instaurées par la FIVB afin de donner un prolongement de qualité à la filière des championnats mis en place pour permettre aux jeunes de se donner de sérieux objectifs sportifs à atteindre. Il est à espérer que les responsables de la CEV à qui a été fait cette requête pourront obtenir gain de cause auprès de la FIVB et à souhaiter par ailleurs que cette démarche ne sera que le prélude d’une politique sportive ouverte désormais, tant du côté de Volley Vlanderen que de la Fédération de Volley Wallonie-Bruxelles, à la tranche d’âge suivant celle que l’on appelait catégorie des junior(e)s dans le passé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s