Greenyard Maaseik a réalisé à nouveau un grand exploit face aux champions de Pologne dans le cadre de la Champions League. En effet, les Limbourgeois, qui avaient déjà battu Belchatow lors du match aller, ont récidivé ce mercredi sur le terrain même de leur prestigieux adversaire. Ils l’ont emporté en cinq sets à l’issue d’un match qui fut haletant de bout en bout. Dans la première manche, Maan et ses équipiers se montrèrent très costauds au bloc et se ménagèrent rapidement un belle avance de 5 points: 1-6. Cet avantage, ils le conservèrent jusqu’au moment où, à 11-15, ils firent passer le marquoir à 11-19. Ils empochaient le set sur la marque sans appel de 16-25 après avoir réalisé pas moins de 6 kill-blocs !

Le second set fut plus équilibré même si nos représentants y prirent un excellent départ : 5-10, 7-12. Les Polonais parvenaient alors à se montrer plus présents et plus efficaces au filet. Ils remontaient la pente et revenaient à hauteur des nôtres à 12-13. Les attaques fusaient de toutes parts et les équipes se tenaient de près, chacune prenant l’avantage à son tour au marquoir. Les Limbourgeois menèrent encore une fois à 20-21 mais durent céder ensuite le commandement des opérations aux Polonais qui comptèrent même jusqu’à trois balles de set. A 26-25, Maaseik renversa une nouvelle fois la situation mais ne put hélas conclure et Belchotw en profita pour faire 29-27 et égaliser au niveau des sets.

Quand les Polonais eurent fait 25-16 dans la troisième manche, on put croire que le match connaissait son vainqueur. Il n’en fut rien car, pouvant s’appuyer sur un très brillant Donckers comme libéro et sur un Blankenau qui distillait remarquablement le jeu, les champions de Belgique refaisaient surface et faisaient jeu égal avec l’équipe visitée. Mieux, à 20-20, ils  devenaient à nouveau solides au bloc tandis que Cox, le meilleur scorer de la partie, et Baetens, très bon en réception et à la percussion, alignaient les points victorieux: 20-22,21-22, 21-25.

Les Limbourgeois gardaient ce bon tempo dans le tie-break. A 4-4, ils prenaient la tête au marqioir et ne devaient plus la lâcher même s’ils ne parvenaient pas à creuser plus d’un ou de deux points d’écart. C’est à 12-12 qu’ils produisirent leur effort et qu’ils firent le trou, celui d’une retentissante victoire: 12-15. Un succès qui est celui de tout un team car chacun de ses joueurs effectua, depuis le libéro jusqu’aux centraux en passant par les ailiers et, bien entendu, par Blankenau et Cox, une prestation méritant plus qu’une simple citation.

Au soir de cette quatrième journée de Champions League, Greenyard Maaseik se pointe à présent, avec 2 victoires et 5 points, en troisième position de sa poule. Les Limbourgeois sont devancés par Gdansk, qui a battu ce soir Berlin 0-3 et a 9 points au classement, et par Belchatow qui a 2 victoires et 7 points. Ils auront toutefois l’avantage de jouer leurs deux derniers matches à domicile, le 13 février contre Berlin et le 27 février contre Gdansk qui recevra Belchtow le 14 février. La deuxième place de la poule D est encore bien envisageable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s