Pour ce qui concerne la Ligue A Dames et l’EuroMillions Championship, les résultats les plus suprenants du week-end ne sont pas toujours venus des endroits où ils étaient les plus attendus.

Honneur aux dames, les résultats le plus notables sont ceux qui ont sanctionné les rencontres entre VC Oudegem et Interfreight d’une part et Lendelede et Modal Charleroi d’autre part.

Le premier des deux mérite d’être mis en avant parce que, en prenant largement le meilleur sur l’équipe anversoise d’Interfreight (25-17/25-16/25-14), la formation conduite par Sacha Koulberg (qui a annoncé il y a peu qu’il voguerait vers d’autres cieux la saison prochaine) a quasi éliminé celle-ci de la course pour accéder à l’une des quatre premières places du classement à la fin de la première phase de la compétition. Le second, qui a vu la victoire de la formation de Modal Charleroi à Lendelede après avoir été menée deux sets à zéro (28-26/25-23/16-25/16-25/12-15), mérite de l’être pour sa part parce qu’il signifie que les Hennuyères sont capables de s’imposer à l’extérieur de la salle Ballens face à une formation qu’elle pourrait être amenée à affronter de nouveau lors de la deuxième phase du championnat quand les rencontres seront alors déterminantes pour le classement final de chacune des équipes.

Quant aux deux gros matches de la Ligue A Dames, ils ont vu le succès glané en quatre sets par Asterix AVO Beveren à Richa Michelbeke qui a opposé une forte résistance qux Anversoises pendant les deux premières manches (26-28/27-25/17-25/15-25) et celui, très net, de Hermes Ostende à Zoersel où les Ostendaises n’ont pas laissé l’ombre d’une chance à leurs jeunes adversaires anversoises (17-25/15-25/20-25).

Chez les hommes, deux résultats sortent du lot, celui qui a vu les joueurs de Tectum Achel l’emporter en quatre sets face à Caruur Gent (25-23/23-25/25-19/25-23) et celui qui a permis à VBC Waremme d’enlever son sixième succès d’affilée et de gonfler son actif de points au classement de deux unités supplémentaires à la suite d’un match qui fut de trè faible qualité mais qui vit les Liégeois s’imposer à l’arraché après avoir été menés par deux fois au niveau des sets (23-25/25-16/19-25/25-23/25-11). Etaient-ils  trop angoissés par l’importance du choc qui les opposait à Amigos Zoersel ou étaient-ils tout simplement dans un moins bon jour qu’au cours de leurs dernières sorties ? Nul ne saura jamais le dire mais toujours est-il que les hommes de Philippe Barca-Cysique et de Frédéric Servotte commirent un tas de fautes évitables (dont 22 services au total de la partie) et qu’ils ne durent leur salut final qu’au fait qu’ils purent compter sur un excellent Cosemans à la passe et sur un Oliveira qui effectua une très belle entrée au jeu quand, dans le courant du quatrième set, la partie donnait la méchante impression de pouvoir basculer en faveur des Anversois.

Les Liégeois, et Predius en particulier, connurent heureusement leurs meilleurs moments de volley dans le final des quatrième et cinquième sets et c’est de la sorte qu’ils occupent aujourd’hui la cinquième place du classement avec 18 points, soit 2 de plus que Amigos Zoersel et Tectum Achel, trois de plus que Caruur Gand et 5 de plus que Haasrode Leuven qui, battu en trois ets à Menin (25-17/25-19/25-23) est le grand perdant du week-end. Ces différents avantages suffiront-ils pour permettre aux joueurs du VBC Waremme de terminer, à l’issue des trois prochains matches, à l’une des six premières places du classement et d’être ainsi (r)assurés d’évoluer à nouveau l’an prochain au plus haut niveau de la compétition nationale?

J’aurai l’occasion d’évoquer cette question dans l’un ou l’autre de mes prochains billets (que vous trouverez régulièrement sur la page facebook “Ainsi le Volley”) mais, dans l’attente, savourons le moment présent et le fait que les Liégeois ont, de manière fort décousue certes mais avec une belle volonté collective, empoché deux très précieux points ce dimanche.

Pour terminer, on relèvera que la formation d’Axis Guibertin a livré deux (très) bons sets face à Knack Roeselare qui a dû s’employer pour l’emporter sans perdre aucune plume : 23-25/18-25/22-25.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s