Les deux résultats les plus marquants des cinq rencontres entrant en ligne de compte pour l’EuroMillions Championship d’une part et des deux matches comptant pour la Ligue A d’autre part sont wallons. Explication.

Chez les Messieurs, les résultats du programme de ce jour sont tous conformes à la logique du classement qu’avaient les équipes en présence. Les deux leaders, Knack Roulers et Greenyard Maaseik ont enlevé leur match en trois sets, les Flandriens très facilement face à une équipe du VBC Waremme qui pensait déjà à sa rencontre de samedi prochain et les Limbourgeois un peu moins aisément contre Amigos Zoersel mais en se montrant à nouveau tranchants à partir de la fin du deuxième set. Quant à la formation de Caruur Gand, elle a pris un set à Lindemans Alost et a même été en position d’en enlever un deuxième au cours de la troisième manche d’une partie très équilibrée durant les trois premiers sets mais beaucoup moins dans le quatrième (21-25/25-19/24-26/19-25).

De son côté, Tectum Achel a farouchement résisté à Par Ky Menin mais n’a pu remporter qu’un set comme butin et, par conséquent, n’a rien pu engranger comme point au classement.

De fait, c’est Axis Guibertin qui a fait la meilleure opération du jour en allant battre Haasrode Louvain sur son terrain. Les hommes de Filip Van Der Bracht avaient idéalement entamé la partie puisqu’ils avaient pris les deux premiers sets de celle-ci après une bataille épique dans le premier (24-26) et un cavalier seul dans le deuxième (21-25). Les Louvanistes se ressaisissaient très bien dans les deux manches suivantes et, avec un Van Walle très efficace, rétablissaient assez aisément l’égalité dans les sets (25-19/25-17). Au tie-break, les Louvanistes furent le plus souvent en tête au marquoir mais, à 9-8, Korotkov et Godart passèrent la vitesse supérieure et permirent à l’équipe Axis Guibertin de se mettre en bonne position de gagner. Ce qu’elle fit d’ailleurs grâce à une attaque de Gulak qui fut également un des éléments forts des visiteurs.

Ce succès, qui est le deuxième de la saison pour les Brabançons du Sud, tombe à point nommé car il est incontestablement de nature à mettre du vent dans les voiles de leur embarcation au moment où vont bientôt débuter les rencontres de la deuxième phase du championnat, les plus déterminantes de la compétition.

Chez les dames, il n’y avait que deux matches mais ils ont tous deux livré de précieux renseignements. Le premier mettait aux prises Hermes Ostende à VDK Gand et a vu les Gantoises bousculer les Ostendaises pendant le premier set qu’elles ont enlevé assez nettement 19-25. Par après, les Côtières ont renversé les rôles mais elles durent cravacher jusqu’au bout de la partie pour enlever les trois manches suivantes et les trois points (25-20/25-22/25-21).

A Charleroi, la rencontre entre la formation conduite par Dimitri Piraux et celle du VC Oudegem a connu un scénario assez semblable/ Dans le premier set, il n’y en eut que pour les Flandriennes qui l’emportèrent 16-25. Les Hennuyères ne se laissèrent pas abattre et eurent le mérite d’aller chercher une victoire 25-23/25-20/25-23 qui devrait avoir pour elles et le staff du Modal le même effet que celui évoqué ci-avant pour Axis Guibertin. Tant mieux car, là aussi, les matches décisifs de la deuxième phase du championnat se rapprochent à grands pas.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s