La deuxième journée du qualification round a livré son verdict. Pour ce qui concerne l’accès au Final A, celui qui se jouera entre les quatre meilleures formations avec pour enjeu l’accès au Final 2, les noms sont connus. Lindemans Alost et Par-Ky Menin n’ont pas tremblé et ont confirmé le succès qu’ils avaient remporté samedi dernier face respectivement à Caruur Gand et à Tectum Achel.

Quant aux deux autres rencontres, celles qui étaient déterminantes pour savoir qui allaient rejoindre le Final 4 B ou, plus encore, qui allaient être amenés à devoir disputer le Playdown, elles ont été, toutes deux, à la limite des cinq sets et ont vu la victoire des équipes qui avaient perdu lors de la première manche. Cela signifie en clair que Axis Guibertin a pris le meilleur sur le VBC Waremme sur son terrain (21/25 25/20 20/25 25/23 12/15) et que, dans ses installations, Amigos Zoersel a fait de même contre Haasrode Louvain après avoir été mené deux sets à zéro (17/25 23/25 25/18 25/19 15/11)

Nous aurons donc droit dimanche à deux nouvelles rencontres qui seront cette fois absolument décisives pour savoir qui de VBC Waremme et de Axis Guibertn d’une part et qui de Amigos Zoersel et de Haasrode Louvain d’autre part seront versés soit dans le Final 4 B soit dans le Playdown avec, dans ce cas, le maintien au plus haut niveau de la compétition nationale pour enjeu.

La pilule doit être grosse à avaler pour Haasrode Louvain et pour le VBC Waremme qui doivent se dire combien il est regrettable que la Fédération belge ne croit pas utile d’adopter pour son championnat principal les mêmes règles que celles qui prévalent au niveau international, que ce soit au niveau de la FIVB ou à celui de la CEV. En effet, dans le cadre de ces compétitions qui ont pourtant des enjeux encore bien plus importants que celui de notre championnat, la règle est que, quand plusieurs équipes se rencontrent en aller et retour dans une même poule, le premier critère de classement est le nombre de victoires et, quand il s’agit d’une confrontation en aller et retour entre deux équipes, le premier critère est toujours le nombre de victoires et, en cas d’égalité sur ce plan, le deuxième critère pris en considération est le nombre de points enlevés en fonction du score des deux parties.

Chez nous, tout se fait à l’envers. Dans le cadre de la phase classique, le premier critère est le nombre de points (ce qui explique que Waremme, qui comptait pourtant plus de victoires que Tectum Achel, ne s’est pas retrouvé parmi les six premiers classés comme j’ai déjà eu l’occasion de vous l’expliquer) tandis que, dans le qualification round, le premier critère est le nombre de victoires et non les points (ce qui explique que Waremme se trouve à même hauteur qu’Axis Guibertin alors que les Liégeois ont, de fait, quatre points contre deux aux Brabançons à l’issue de leurs deux confrontations dans ce qualification round).

Cela étant, nous sommes en Belgique et chacun sait que nous sommes le pays du surréalisme. C’est pourquoi, puisque telles sont nos règles, il y a lieu de composer avec celles-ci et d’attendre donc les verdicts de dimanche en se disant que, pour ce qui concerne les deux clubs wallons, il est sans doute bien quand même qu’il y ait une belle car autant le VBC Waremme avait mérité de l’emporter dimanche face à Axis Guibertin autant les Brabançons ont montré ce mercredi plus de maîtrise de jeu et de self-control que les Liégeois qui donnent cette fâcheuse impression de ne pouvoir être présents lors des grands rendez-vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s