Que de surprises à l’occasion des premières rencontres de ce que, pour la facilité, j’appellerai ici la phase d’orientation définitive pour le classement final des équipes de la Ligue A Dames et de l’EuroMillions Volley League.

Chez les dames, la bataille a été rude au plus haut niveau de la compétition. En effet, les deux rencontres comptant pour le Final 4 A sont allées jusqu’au tie-break.

S’i était attendu que le match entre VDK Gand et Asterix AVO Beveren se déroule de manière très disputée, la prévision n’était pas tout à fait la même pour la confrontation entre Hermes Ostende et Datovoc Tongres. Et, de fait, c’est pourtant bien ce qui s’est produit. En effet, après une heure de jeu, les Limbourgeoises menaient par deux sets à zéro (22-25/25-27) et donnaient l’impression de bien maîtriser les opérations dans les moments délicats. Toutefois, après ces deux premiers sets perdus, les Flandriennes se reprenaient très bien et renversaient alors complètement le cours du jeu: 25-15/25-20. Le début du tie-break fut encore partagé mais l’avantage resta aux Côtières qui finissaient par s’imposer 15-10. Elles n’en auront pas moins fait une mauvaise opération ce samedi car le point ainsi perdu à domicile devra être récupéré à un endroit ou à un autre lors de leurs cinq prochains matches si elles veulent terminer ce Final 4 A à la première place comme elles en ont certainement l’ambition.

Quant à l’autre rencontre, qui opposait donc le VDK Gand à Asterix AVO Beveren, elle fut plus équilibrée dans son ensemble (22-25/25-15/19-25/25-22) mais plus qu’acharnée dans sa finale. En effet, c’est sur le score de 15-17 que les championnes de Belgique parvinrent à enlever la mise et les deux points qui constituent pour elles un très bel acquis en fonction même du résultat de l’autre partie.

Pour ce qui concerne la Poule 4 B, le choc entre Modal Charleroi et VC Oudegem fut haletant à souhait. Il le fut surtout dans le courant de la troisième manche quand, alors que les deux équipes étaient à égalité au niveau des sets, les joueuses de Sacha Koulberg se trouvèrent assez souvent au commandement du marquoir et menèrent même 23-24. Les joueuses de Dimitri Piraux, qui firent preuve d’un très bel esprit de combativité, connurent alors une belle période et renversèrent la situation à leur avantage. Elles s’imposaient 28-26 et filaient par la suite, sans plus rencontrer trop d’opposition, vers une belle victoire, 25-17, et l’acquisition de trois points qui pourront s’avérer très précieux à la fin de ce tournoi à 4.

Chez les Messieurs, la grosse surprise est venue d’Alost où l’équipe locale a pris le meilleur sur le team de Knack Roulers au terme d’une partie qu’elle avait pourtant mal entamée puisque Tuerlinckx et ses équipiers avaient pris le premier set très nettement à leur compte sur la marque de 18-25. Par la suite, les Alostois se montrèrent plus efficaces au filet, tant au bloc qu’en attaque, et c’est, somme toute, aussi logiquement que méritoirement qu’ils enlevèrent les trois manches suivantes : 25-18/29-27/25-22. Si cette défaite ne constitue pas une catastrophe pour les tenants de la Coupe de Belgique, elle n’en constitue pas moins un résultat qui les place déjà dans une situation où ils ne pourront plus se permettre de perdre beaucoup d’autres plumes lors des cinq autres prochains matches de ce Final 4 A.

Pour sa part, Greenyard Maaseik, qui jouait à domicile, a battu Par Ky Menin en quatre sets (29/31 25/20 25/19 25/18) mais n’a pas livré un grand match tant les Limbourgeois se montrèrent assez poussifs dans les deux premiers sets.

Au niveau du Final 4 B, on notera que Haasrode Louvain a fait une belle opération en allant gagner vendredi à Gand en quatre sets (24/26 21/25 25/14 18/25 ) tandis que le VBC Waremme a raté son entrée en matière dans ce tournoi puisque les Liégeois se sont inclinés en cinq sets ce dimanche à domicile face à Tectum Achel. On relèvera aussi que, à cette occasion, le jeune Lucas Lallemand a remplacé au centre Zen Novljan et qu’il ne semble pas s’être trop mal acquitté de cette tâche puisqu’il est crédité d’assez bonnes statistiques (3 blocs, 3 attaques sur 6, 1 ace au service et 2 ratés). Si l’on sait que le jeune Guillaume  Dussart a également été aligné pendant quasi toute la rencontre, on voit par là que l’équipe liégeoise, qui a également aligné le jeune Clément Evrard en cours de match à la passe, n’a pas à avoir trop de regrets de ce court échec : 25/20 18/25 16/25 26/24 10/15

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s