Asterix AVO Beveren a frappé un grand coup ce samedi soir à Ostende. En effet, les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Vansnick l’ont emporté en trois sets, et ce, de manière indiscutable dans les chiffres : 20-25/21-25/20-25. Il s’agit là d’un gros résultat qui place les championnes de Belgique en titre en bonne position pour renouveler leur titre alors que, depuis le début de la saison, les Ostendaises ont fait la course en tête au niveau des classements intermédiaires, que ce soit à l’issue de la phase initiale ou à celle du Final 4 de la phase 2 de la compétition. Ce succès remporté par les joueuses de Beveren sur le terrain de leurs adversaires place les Ostendaises dans l’obligation de devoir faire au moins une fois de même lors des deux prochains déplacements qu’elles effectueront en Flandre orientale pour garder l’espoir de réaliser le doublé Coupe-Championnat cette année. Ce sera difficile car les Van Avermaet, Voets, Janssens, Van Gestel, Van Bree et autres aborderont à coup sûr les prochaines rencontres avec un moral gonflé à bloc à la suite de cette belle victoire.

C’est aussi avec un gros moral que les joueuses de Modal Charleroi se rendront demain à Anvers pour y disputer le match retour de la confrontation qu’elles ont livrée et remportée ce samedi face à Interfreight Anvers. Les Hennuyères l’ont emporté 3-1 (25-19/25-23/17-25/25-20) et il leur suffira de remporter demain deux sets pour être alors en situation, assurées déjà de terminer le championnat à une très belle cinquième place, d’affronter Datovoc Tongres avec l’accès à la Challenge Cup de la CEV pour enjeu. Ce samedi, elles ont montré qu’elles avaient acquis cette force psychologique et cette cohésion de jeu qui leur avaient fait défaut à maintes reprises en début de saison. On s’en réjouit pour elles et pour le Président Wauters (à qui je souhaite ici un prompt rétablissement) car elles auront certainement besoin de ces atouts ce dimanche pour résister aux assauts de l’équipe anversoise qu’il n’est jamais aisé de manoeuvrer quand elle évolue dans ses belles installations de l’Arena de Deurne.

Chez les hommes, il y a également une grosse surprise. Elle s’est produite au niveau du Champions Final 4 et est venue de Maaseik où l’équipe locale, qui commit beaucoup de fautes tant au service qu’en attaque, a été battue à la régulière par une formation de Knack Roulers plus appliquée et plus efficace au block que ne l’ont été les Limbourgeois: 21-25/27-25/ 22-25/21-25). Jan Zimmerman, le remplaçant de Blankenau, n’a pas donné l’impression d’être tout à fait à son affaire lors de ce classico mais ceci n’est somme toute qu’assez normal tant chacun sait que ce n’est pas en une quinzaine de jours que peut se créer une grande compréhension entre un passeur, aussi doué soit-il, et ses attaquants, aussi habiles soient-ils de leur côté. Cela étant, grâce à ces trois points enlevé en terre limbourgeoise, Tuerlinckx et ses équipiers reviennent à hauteur de leurs grands rivaux pour le titre et prennent même la tête du classement grâce à leur plus grand nombre de victoires (4 contre 3) et à leur meilleur set-average (13-8 contre 12-8). Ils se trouvent ainsi dans la meilleure des positions avant le dernier match de ce Champions Final 4 qu’ils auront à livrer vendredi contre Lindemans Alost (vainqueur ce samedi de Par-Ky Menin sur le score de 3 à 1 : 25-23/25-20/26-28/25-23) qui, quel que soit le résultat de ce match, n’ a quasi plus aucune chance de participer au Final 2.

Du côté de l’autre poule, la Challenge Final 4, les supporters du VBC Waremme n’ont pas connu la joie de pouvoir saluer une victoire de leurs favoris qui jouaient pour la dernière fois cette saison au Pôle Ballon. En effet, les Liégeois ont été défaits en cinq sets sets par les Louvanistes de Haasrode. Ils ont pourtant mené par deux fois au niveau des sets mais n’ont pu empêcher les Louvanistes de leur souffler la victoire dans le tie-break après avoir mené 11-10 et être revenus de 11-13 à 13-13. C’est dommage assurément mais force est de constater que les Louvanistes ont sans doute mérité leur succès pour avoir été nettement meilleurs que les Liégeois au niveau du bloc (20 contre 8) en dépit du fait qu’ils ont commis deux fois plus de fautes au service que les locaux (20 contre 10).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s