Tandis que les dames sont déjà entrées dans le noyau dur de la fin de leur championnat, les hommes termineront ce vendredi la deuxième phase du leur et, pour certaines équipes, le championnat tout simplement.

Au niveau de l’EuroMillions Volley League, dont certains de ses membres vivent des heures difficiles et des relations plus que tendues avec la Fédération depuis que celle-ci a, le 21 mars dernier, décidé, sans aucune concertation avec les dirigeants de la Ligue Messieurs, de « raboter » les conditions d’accès à la prochaine édition de la compétition au plus haut niveau du championnat, les deux matches de ce vendredi permettront de savoir qui aura l’avantage de disputer à domicile le premier des matches comptant pour le Final 2 décisif pour l’attribution du titre.

Pour l’heure, Knack Roulers tient la corde. En allant battre samedi dernier sur leur terrain les joueurs de Greenyard Maaseik, les Flandriens occupent la première place du classement avec le même nombre de points que les Limbourgeois mais en comptant une victoire de plus que ceux-ci et en ayant un set-average légèrement plus positif.

Ceci signifie que, si Tuerlinckx et ses équipiers l’emportent ce vendredi en moins de cinq sets face aux joueurs de Lindemans Alost qui leur rendent visite, ils seraient assurés d’occuper la « pole position » avant d’aborder la dernière ligne droite de la compétition. De son côté, le team de Greenyard Maaseik se rendra à Menin et fera bien de prendre cette rencontre avec toute la considération que mérite son adversaire pour rester ainsi en bonne position s’il veut recueillir tout le bénéfice d’un éventuel faux pas de Knack Roulers.

Dans l’autre Final 4, qui a déjà permis de savoir que la formation de Haasrode Louvain sera cinquième du championnat et qu’elle sera également « européenne » l’an prochain, l’équipe du VBC Waremme se déplacera à et y jouera son dernier match de la saison officielle 2018-2019. A cette occasion, elle fera ses adieux à ses deux passeurs, Cosemans et Evrard, qui porteront un autre maillot la saison prochaine.

Avec le départ de ces deux éléments de qualité, le club liégeois perd là assurément plus qu’une roue du carosse qui lui a permis d’effectuer un beau parcours tout au long de ce championnat et, tout particulièrement, durant la seconde partie de celui-ci.

Chez les dames, le team d’Asterix AVO Beveren accueillera dimanche à 20 heures (merci JP) celui de Hermes Ostende qu’il a sèchement battu samedi dernier lors du premier choc du Final 2. Les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Vansnick se doivent de l’emporter pour conserver intact tout le fruit de ce succès acquis en terre ostendaise et n’être plus alors qu’à une victoire d’un nouveau sacre.

Quant aux joueuses de Modal Charleroi, elles joueront ce vendredi, à partir de 20h30 dans la salle Ballens, contre les Limbourgeoises de Datovoc Tongres. L’enjeu de cette confrontation et de son match-retour ? Non pas un ticket européen car le club du Président Wauters a été avisé par la Fédération sans autre forme de publicité qu’il était déjà européen avec la victoire remportée face à Interfreight Anvers la semaine passée mais bien la quatrième place du classement. L’intérêt d’une pareille rencontre est plus que limité. Toutefois, comme toute pièce a toujours une face positive, ce match donnera l’occasion au public de Charleroi de voir ainsi à l’oeuvre une dernière fois cette saison ses filles de coeur et de leur témoigner toute la sympathie qu’il leur voue….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s