L’oracle a parlé. Par la voix de son Président, le Conseil d’Administrattion de la FVWB a rendu son verdict : Herman Vleminckx a été désigné ce jeudi soir nouveau Directeur technique de la Fédération.

On s’en souvient, celle-ci avait lancé, fin janvier de cette année, un appel à candidature pour constituer « une réserve de recrutement d’un directeur technique sport de haut niveau (H/F) en volley-ball ». Comme les candidatures devaient être remises avant le 15 février, il fut ainsi permis de savoir assez rapidement que quatre personnes avaient rentré leur candidature. Il s’agissait de Ugo Blairon, Nicolas Bodard, Philippe Halleux et de Sacha Koulberg. C’est cependant un cinquième larron qui, à la surprise de beaucoup (son mail de candidature s’était trouvé noyé paraît-il parmi d’autres mails du Président), est sorti du sac des candidats en la personne de Herman Vleminckx.

Celui-ci est bien connu dans le milieu du volley-ball belge depuis un bon bout de temps dans la mesure où, après avoir été joueur, il a opté pour la carrière d’entraîneur. C’est ainsi qu’il a dirigé plusieurs clubs masculins (Lanaken, Haasrode, Puurs, Axis Guibertin, Everbeur) et féminins (Haasrode, Lummen) en Belgique . Il a également entraîné l’équipe française de St Quentin qui jouait alors en Pro A et, pour clore le tableau, il est actuellement au poste de commande de la sélection nationale du Grand Duché de Luxembourg.

Herman Vleminckx est le fils de feu Julien Vleminckx qui fut une des grandes figures de volley-ball national quand, faisant partie du célèbre trio « Nicolau, Vleminckx, Vanden Eede » , il se trouva à la tête de l’équipe nationale belge qui se qualifia pour les Jeux olympiques de Mexico en 1968 et obtint une huitième place aux Championnats du monde de 1970 disputés en Bulgarie.

Quand Herman Vleminckx entrera-t-il en fonction ? Rien n’est dit à ce propos dans le communiqué qui a été posté aujourd’hui sur le site de la FVBW. Le contrat sera discuté mardi prochain et l’on devrait sans doute en savoir plus alors tant sur la durée de cet engagement que sur ce qu’il va advenir de Adrian Cotoranu qui occupe ce poste de directeur technique depuis une bonne dizaine d’années déjà.

Dans l’attente, souhaitons déjà le meilleur à Herman Vleminckx dans la nouvelle étape de sa carrière professionnelle. Ce qu’il en fera ne pourra être que bénéfique pour le volley-ball du Sud et du Centre du pays tant la tâche à y mener est de grande dimension. Très grande dimension même.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s