L’équipe de Greenyard Maaseik a signé ce samedi à Roulers un succès qui a été à ce point significatif qu’elle a de bonnes raisons de penser que, mercredi prochain à l’occasion de la quatrième confrontation qu’elle va livrer contre Knack Roulers, le titre national est vraiment à sa portée. De fait, les Limbourgeois l’ont emporté en trois sets et, si ce n’est un peu dans la finale du troisième set, ils n’ont jamais rencontré grande opposition durant cette partie disputée devant une belle chambrée.

Dès les premiers échanges, il fut permis de réaliser que les visiteurs étaient aussi bien sur leurs jambes que dans leur tête. Ils livraient bien, réceptionnaient avec assurance et étaient efficaces au filet, tant en attaque qu’au bloc. Pour leur part, les Flandriens réussissaient certes de belles choses au filet mais montraient moins de fluidité dans leur jeu que leurs adversaires. La rencontrait ne s’annonçait donc déjà guère facile pour eux quand, à 9-11, ils devaient encaisser un très coup dur. En effet, lors d’une attaque au 4, Van Hirtum franchissait non seulement la ligne de milieu de terrain mais, de plus, se blessait très sérieusement en retombant. Il devait quitter le terrain porté par plusieurs de ses équipiers et Knack Roulers perdait ainsi l’homme qui avait été désigné “star of the game” lors du match de mercredi dernier. Holt prit alors sa place mais, à la vérité, ne put jamais le remplacer complètement.

Après avoir enlevé la première manche sur le score de 16-25, les Limbourgeois entamaient la deuxième en continuant à jouer très proprement, sans faute et sans fioriture, autrement dit avec beaucoup de maîtrise. Il creusaient rapidement un bel avantage, 9-14. Les locaux tentaient bien de revenir mais, malgré les efforts de Verhaneman, ne pouvaient empêcher Maan et ses équipiers de faire la course en tête. A 18-22, Baetens (qui jouera la saison prochaine à Haasrode Louvain) passait au service et les Limbourgeois se détachaient un peu plus encore, 18-24, avant de faire 19-25.

Le début du troisième set fut plus équilibré. A 9-8, Grozdanov mettait les Flandriens en difficulté avec ses services perçants et Maaseik reprenait la conduite des opérations, 9-12. Un rien plus tard, c’était au tour de l’autre joueur central de Maaseik, Tammemaa, de faire mal avec ses services et de permettre à son équipe de compter 5 points d’avance, 14-19. Le team de Roulers se débattait avec l’énergie de celui qui boit la tasse et revenait à 21-23. Tuerlinckx ratait alors son service. Cox (qui jouera la saison prochaine à Nice et qui sera remplacé par Lou Kindt de Knack Roulers !) ratait également le sien, 22-24. Maan se faisait contrer ensuite mais Cox, désigné “star of the game” à l’issue de la rencontre, faisait mouche à la troisième balle de match, 23-25.

Greenyard Maaseik remportait de la sorte, c’est-à-dire de manière très convaincante, une partie au cours de laquelle elle commit un minimum de fautes et fit rimer homogénéité avec efficacité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s