Le 9 mai 1950, sur proposition de Jean Monnet, Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français, fait une déclaration historique dans le salon de l’Horloge du Quai d’Orsay à Paris. : il appelle à la mise en commun sous une autorité internationale des productions française et allemande de charbon et d’acier. Ce moment est considéré comme celui qui se trouve à l’origine de ce qui est devenu aujourd’hui l’Union européenne.
La Journée de l’Europe est célébrée chaque année le 9 mai dans tous les pays européens pour rendre hommage à ce moment fondateur. C’est au Conseil européen de Milan, en juin 1985, que les Etats membres se sont mis d’accord sur cette date symbolique.
Ce 9 mai 2019, à l’initiative du Bureau permament de la Belgique auprès de la Commission européenne, s’est tenue, comme chaque année, une petite cérémonie au cours de laquelle furent prononcés les habituels discours d’usage sur l’origine de l’Europe et son devenir. Un devenir qui, comme le disait Robert Schuman en 1950, ne « se fera (que) par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait”.
L’Association des Commerçants du Carrefour Jean Monnet (ACCJM) était présente parmi les partenaires de la « Journée du 9 mai » et eut ainsi l’occasion de signaler qu’elle avait été l’instigatrice de la dénomination faite du croisement des rues Archimède, Stevin et Franklin en « Carrefour Jean Monnet ». C’était il y a une bonne trentaine d’années déjà d’ici.
Cerise sur le gâteau, la dynamique Présidente de l’ACCJM, Nicole DuJacquière, eut là le plaisir de porter à la connaissance de certaines des personnalités présentes que l’Association a déposé un nouveau projet auprès des Autorités de la Ville de Bruxelles afin qu’un autre croisement de rues se trouvant dans le périmètre couvert par l’ACCJM ait tout bientôt, lui aussi, une appellation à forte identité européenne.
Ce n’est pas le seul projet à caractère européen que cette Association a inscrit dans ses cartons afin de faire du périmètre qui la concerne un quartier où, demain, il sera possible, sous la forme d’une promenade balisée de totems qui porteront l’effigie des signataires du Traité de Rome,  d’en savoir plus sur les personnes qui ont compté dans l’élaboration de ce dernier.
Démonstration est ici faite que les commerçants du Carrefour Jean Monnet n’ont pas oublié que Jean Monnet avait, comme eux, été d’abord un commerçant (un négoce en spiritueux) avant de se lancer dans l’action politique ….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s