Nos Yellow Tigers avaient quelque peu déçu hier. En effet, à dire vrai, nous avions attendu un beau coup de la part de nos joueuses qui avaient l’avantage d’affronter une équipe américaine qui alignait de fort jeunes éléments tandis que les nôtres disposaient des mêmes éléments que ceux qui avaient fait une belle campagne VNL l’an dernier. Il n’en fut rien car nos joueuses ne furent pas assez bonnes en réception et, par voie de conséquence, furent faibles en attaque, domaine dans lequel elles ne réussirent que 26 points gagnants tandis que les américaines en réalisèrent 46.

Mais, on le sait, les joueuses conduites par Gert Vande Broek et Kris Vansnick ont du tempérament et un sens de l’honneur bien aiguisé. Quelle prestation allaient-elles donc livrer face aux Bulgares qui avaient perdu la veille 1-3 face aux Japonaises et qui savaient qu’elles se devaient de l’emporter pour prendre un avantage sur nos compatriotes au niveau du classement?

De fait, nos Yellow Tigers ont montré ce mercredi deux visages. Le premier était celui de la veille, c’est-à-dire celui d’une équipe qui se cherchait et qui ne parvenait pas à embrayer la vitesse supérieure quand il le fallait. Les réceptions n’étaient pas des plus précises et nos attaquantes pas des plus efficaces même s’il y avait déjà une amélioration par rapport au match contre les USA. Ainsi s’explique l’avance prise par les Bulgares qui, pouvant compter sur la force de frappe des Dimitrova G et S. et de Miroslava Paskova, donnaient l’impression de filer vers la victoire quand, après avoir empoché les deux premiers sets (25-19/25-15), elles menaient 17-16 dans la troisième manche.

Que se produisit-il alors ? Nos deux pointeuses, Herbots et Van Gestel, réalisèrent deux très belles attaques et le bloc fit le point suivant. Cela donnait 17-19 et le match prit à partir de ce moment une tout autre tournure. Les réceptions de nos joueuses se firent plus précises, les attaques beaucoup plus percutantes ou plus travaillées et le bloc (avec Janssens et Sobolska qui faisaient du beau travail) jouait le grand rôle qui permettait soit de faire des points soit d’effectuer de bonnes défenses. Les Yellow Tigers se mirent alors à pratiquer un très beau volley et à museler complètement leurs adversaires : 22-25/16-25.

Dans le tie-break, les nôtres prirent un excellent départ grâce aux services très tranchants de Janssens et poursuivirent sur cette bonne lancée grâce à Herbots qui transformait quasi tous ses smaches en points gagnants: 1-4, 2-6. Les Bulgares ne s’avouaient pas vaincues et revenaient à 6-7. Mais, avec Van Gestel, qui attaquait bien le long de la ligne adverse ou jouait bien avec les mains du bloc, Grobelna et Herbots, qui crachait le feu, les Yellow Tigers reprenaient de l’air: 7-10. A 9-10, elles faisaient un nouveau trou: 9-13. La partie gagna encore en intensité quand, sous l’impulsion de Dimitrova et suite à deux ratés des nôtres, les Bulgares revinrent à 13-13. Herbots sortit alors un smash 5 étoiles. Les Bulgares étaient plus que sous pression et elles rataient leur dernier smash. Cela donnait 13-15 au marquoir. Et une belle et grande victoire.

Les Yellow Tigers remportaient ainsi de très méritoire manière une rencontre qui leur permettra de voir la suite des opérations avec un moral tout (re)trouvé. Tant mieux tant mieux.

 

Equipe belge : Britt Herbots (3), Ilka Van De Vijver (17), Natalie Lemmens (4), Céline Van Gestel (7), Kaja Grobelna (8), Dominika Sobolska (10), Dominika Strumilo (12), Marlies Janssens (13), Jutta Van De Vijver (15), Karolina Goliat (16), Silke Van Avermaet (19), Jodie Guilliams (20), Manon Stragier (21), Anna Valkenborg (22)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s