La Belgique est, on le sait, pays qui, avec trois autres, sera co-organisateur des prochains championnats d’Europe masculins qui auront lieu au mois de septembre.

Avant cela, au début du mois d’août, aux Pays-Bas, notre équipe représentative participera à la première des phases de qualification pour les Jeux Olympiques de l’an prochain. Elle aura à affronter là les sélections des Pays-Bas, des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Comme on le voit, le programme des Red Dragons est aussi chargé qu’il est très important pour eux, autant que pour l’image du volley-ball belge d’ailleurs, dans la mesure même où nos représentants ont réalisé au cours de ces deux dernières années de très bons résultats sur la scène internationale et où ils auront donc à confirmer ceux-ci, sinon à les améliorer encore, lors de ces deux grandes étapes du calendrier.

Aussi, comme ils doivent participer, à partir de ce dimanche 26 mai 18 heures au Palais 12 à Bruxelles, à la Golden European League qui est, en réduction et au niveau européen, une compétition calquée sur le modèle de la VNL que disputent actuellement nos Yellow Tigers, on aurait pu penser que Brecht Van Kerckhove, qui est le nouveau coach de nos Nationaux, allait se servir au maximum de cette épreuve pour préparer ces deux grands rendez-vous de nos Dragons.

De fait, il n’en sera rien car, pour des raisons qui ne lui appartiennent que fort peu, il a été amené à faire, pour cette Golden European League donc, une sélection qui ne ressemble certainement pas à celle qu’il pourra effectuer pour les deux autres volets de la saison internationale de nos boys.

Pour affronter la Slovaquie, la Turquie et la Lettonie, cette sélection est présentée (uniquement en flamand, et ce, sur le seul site de Top Volley Belgium qui n’est pas le site de Volley Belgium) comme étant celle qui fait confiance à la jeunesse.

De fait, même si elle est fort « tendre », cette sélection ne manque pas d’intérêt car elle comprend pas mal des jeunes joueurs qui ont fait parler d’eux en bien durant la dernière saison de l’EuroMillions Volleyball League. Si l’on ajoute à cette constellation de jeunes éléments Igor Grobelny qui sera le fer de lance de notre équipe belge, on ne peut qu’espérer que celle-ci fera bonne figure dans cette deuxième édition de la Golden European League où elle fera face à des équipes qui ont fait de celle-ci leur objectif majeur pour tenter de rejoindre la VNL l’an prochain. Ou, plus simplement, pour préparer au mieux tant leur participation au tournoi de qualification olympique que celle aux Championnats d’Europe.

Le vin belge sélectionné pour participer à la Golden European League est tiré. Il est jeune et gouleyant d’apparence. Puisse-t-il donc nous réserver de bien belles surprises. Ce serait heureux pour l’image du volley-ball belge.

——————————————————

In Leuven start de voorbereiding op 6 mei om op 18 en 19 mei te oefenen tegen Tunesië in Vilvoorde. België speelt in de Golden European League tegen Slovakije, Turkije en Letland in een dubbele confrontatie. Op 26 en 29 mei spelen de Red Dragons in Paleis 12; op 8 juni in Kortrijk.

Op 1 juli verzamelen de troepen opnieuw. Na twee buitenlandse stages (vanaf 17 juli in Polen en vanaf 26 juli in Frankrijk) doet België een gooi naar de Olympische Spelen in Nederland. Daarin speelt het om een olympisch ticket tegen Nederland, VS en Zuid-Korea.

Het eindpunt wordt dan EuroVolley 2019. De groepsfase (en een eventuele achtste en kwartfinale) worden op eigen grondgebied afgewerkt. Op 13 en 14 september speelt België in Paleis 12 tegen Oostenrijk en Duitsland; op 15, 17 en 18 september tegen Spanje, Slovakije en Servië in de Antwerpse Lotto Arena. Als België doorstoot naar de volgende fase speelt het in het aanpalende Sportpaleis.

Bondscoach Brecht Van Kerckhove trekt de kaart van de jeugd in zijn eerste nationale selectie.

Spelverdeling: Seppe Van Hoyweghen, Sander Depovere, Lienert Cosemans

Midden: Thomas Pardon, Elias Thys, Wannes De Beul, Arno Van De Velde

Hoek: Igor Grobelny, Mathieu Vanneste, Berre Peters, Robbe Vandeweyer, Simon Peeters

Opposite: Lou Kindt, Gil Hofmans, Roman Abinet

Libero: Sebastien Dumont, Tim Verstraete, Lowie Stuer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s