C’est demain, mercredi 10 juillet 2019, que, dans le cadre des tournois Wevza (zone occidentale de la Confédération Européenne de Volley-Ball), nos U18 féminines et nos U19 masculins monteront sur le terrain pour tenter de décrocher leur ticket direct pour participer l’an prochain à la phase finale des Championnats d’Europe de leur catégorie d’âge.

Tandis que nos jeunes femmes, parmi lesquelles figurent Pauline Martin et Marie Abrassart bien connues de toutes celles et de tous ceux qui suivent de près le volley-ball féminin en Communauté de Wallonie-Bruxelles, joueront à Wiesbaden en Allemagne, la sélection masculine, au sein de laquelle on devrait retrouver nos Waremmois Fafchamp et Perin, évoluera, quant à elle, à Camigliatello Silano en Italie.

Dans chacun des deux cas, la formule du tournoi est différente. En Allemagne, où il y a six équipes participantes (Allemagne, Espagne, Portugal, France, Pays-Bas et Belgique), la formule est simple : chacun joue contre chacun et le classement final désigne l’ordre des équipes. En Italie, où il y a huit équipes engagées (Italie, Allemagne, Espagne 1 et Espagne 2, Portugal, France, Pays-Bas et Belgique), il y aura tout d’abord compétition au sein de deux poules distinctes ( les Young Red Dragons avec l’Espagne A, l’Allemagne et le Portugal) et, ensuite, des demi-finales croisées entre le premier d’une poule et le deuxième de l’autre poule avant d’avoir les rencontres décisives pour le classement final.

L’enjeu de ces deux tournois est simple. L’équipe victorieuse est directement qualifiée pour les Championnats d’Europe qui auront lieu au Montenegro pour la gent féminine et en Italie/Grèce pour la masculine, les autres équipes classées ayant encore une session de rattrapage en avril/mai de l’an prochain. Aussi, comme les Italiens seront de toute manière qualifiés pour le tournoi qui se déroulera pour partie dans leur pays, nos jeunes Red Dragons U19 ont une belle carte à jouer dans la mesure où, qu’ils soient premiers ou deuxièmes (si les Italiens terminent premiers) à Camigliatello Silano, ils auraient déjà leur ticket en poche. Pour nos jeunes Yellow Tigers U18, la partie sera un peu plus difficile encore car, pour obtenir ce même genre de ticket, elles devraient se classer absolument avant des pays comme la France et l’Italie pour n’en citer que deux et cela ne s’annonce pas chose aisée à réaliser quand on sait ce que font ces deux pays pour détecter, soutenir et promouvoir leurs jeunes.

A cet égard, les dirigeants qui se trouvent à la tête des deux ailes qui forment Volley Belgium feraient bien de se pencher sur le volet « Promotion » des activités de nos équipes représentatives gérées par Volley Top Belgium. Ils se rendraient ainsi compte qu’aucune information relative à la participation de nos U16 Girls et de nos U18 Boys ne se trouve, ce mardi 9 juillet à 16h00, sur aucun des sites officiels des parties actives de Volley Belgium. Faudra-t-il encore s’étonner que, hormis l’un ou l’autre rare bien méritant d’ailleurs, nos médias ne parlent ni de volley-ball ni de beachvolley ?

Young Red Dragons 2019 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s