Extra, avant même d’avoir entamé le match contre les Italiens, nos jeunes Dragons savaient que les Bulgares avaient été battus par les joueurs de la République tchèque (20-18 dans le tie-break !!!) et qu’ils étaient ainsi d’ores et déjà qualifiés pour le carré d’as du tournoi olympique de la jeunesse européenne. En effet, nos compatriotes avaient déjà deux victoires à leur compteur et les deux équipes qui venaient de terminer leur match et, en même temps, leur poule de qualification, n’en comptaient qu’une. La Belgique était de la sorte, et ce sans tenir compte du résultat du match qu’elle était appelée à disputer contre l’Italie, assurée de se retrouver parmi les deux premières équipes du classement de la poule B.

 

 

Le match contre l’Italie n’avait-il plus d’intérêt pour autant ? Que nenni.

Il en avait un, et un très grand même, car, tant pour les Italiens que pour la bande à D’Heer, il convenait de remporter cette confrontation pour terminer la poule en première position et être ainsi à l’abri de devoir affronter la Russie lors de la demi-finale de ce tournoi.

La rencontre débuta bien pour nos représentants qui menèrent allègrement le bal jusqu’à 8-4.Les Italiens rétablirent l’égalité mais les nôtres gardèrent la tête jusqu’à 18-18. A ce moment, les Italiens creusèrent un avantage de 3 points et le conservèrent jusqu’au bout de la manche : 21-25.

Le deuxième set plus épique encore. Alors que les boys de Mieke Moyaet avaient mené tout au long de la manche et avaient même compté jusqu’à cinq points d’avance 18-13, les Italiens remontèrent la pente et rétablirent l’égalité à 24-24. A partir de ce moment, il y eut de multiples renversements de situation mais, alors qu’ils étaient parvenus à s’installer en position d’égalisation de set à 32-31, nos gars connurent un mauvais moment et le score devint 32-34.

La troisième manche débuta mal pour nos couleurs, nos garçons ayant de la peine à digérer la perte du set précédent. Les Italiens en profitèrent pour faire 2-6, 3-7. Le mental revint parmi nos troupes et le match reprit une physionomie plus favorable pour D’Heer et ses collègues. Ceux-ci revinrent à hauteur de leurs adversaires à 8-8 mais ne purent passer devant qu’à 13-12. Les deux équipes se tenaient de très près et l’écart ne varia jamais de plus d’un point. Jusqu’à 22-22, c’est-à-dire jusqu’au moment où nos Dragons signèrent trois points d’affilée: 25-22.

Allait-on assister à une remontada de notre équipe? On put le croire quand elle mena encore 7-3 dans la quatrième manche. Les Italiens s’accrochèrent et se firent plus présents au filet et plus incisifs au service. Ils rattrapaient nos joueurs à 9-9 et les dépassaient quand, de 13-12, ils firent passer le marquoir à 13-19. Le match était plié. Le score n’évolua plus beaucoup et la partie se termina sur la marque de 20-25.

Il est évidemment dommage que nos Young Dragons n’aient pu empocher le deuxième set au cours duquel ils comptèrent jusqu’à 5 points d’avance (18-13 avant de voir fondre leur avantage en l’espace de 6 échanges, 18-19) et eurent quatre balles de set. Mais l’Italie est une très grande équipe et elle s’est montrée aujourd’hui un rien plus alerte et plus tranchante que notre formation qui, du fait de la fatigue du match livré la veille contre la Bulgarie sans doute, apparut plus émoussée que lors des deux premiers jours.

Cela étant, nos boys affronteront vendredi l’ogre russe en se disant que, pour gagner la médaille d’or, ils auraient dû de toutes façons les battre à un moment donné ou l’autre du tournoi. Alors, que ce soit en demi-finale ou en finale, la montagne sera la même à gravir.

Merci à Vincent Perin pour ces photos et d’autres dont je me servirai demain ou après ;-).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s