A Moscou, dans le cadre d’un tournoi 4 étoiles FIVB, notre beachvolleyteam Koekelkoren-van Walle vient de réaliser une très belle performance. Il vient en effet de prendre la mesure de la formation allemande Ehlers (un beau bébé de 2m10 et 100 kg)-Flüggen qui s’est particulièrement mise en évidence ces dernières semaines en signant notamment un quart de finale au Master 5 étoiles de Vienne, où elle a battu la paire Thole-Wickler, vice-championne du monde.

Le début de la rencontre ne fut guère encourageant pour nos compatriotes qui furent rapidement menés 10-4 avant qu’ils ne recouvrent partie de leurs moyens. Les échanges s’équilibrèrent quelque peu alors mais les Allemands continuaient néanmoins à creuser insensiblement l’écart 19-10. Dries et Tom ne lâchèrent pas prise en dépit du fait qu’ils ne pouvaient revenir à hauteur de leurs opposants. Ils firent bien, très bien même, car, en faisant alors un 2-4, ils donnaient non seulement meilleure allure au marquoir, 21-14, mais, surtout, ils trouvaient une meilleure carburation.

Dès les premiers points de la deuxième manche, on put réaliser que nos représentants étaient dans le rythme du match et qu’ils avaient trouvé le moyen de faire jeu égal avec le duo allemand qui, après avoir mené 2-1, se trouva dépassé par notre paire nationale, 2-4. Celle-ci gardait la tête jusqu’au moment où les Allemands rétablirent l’égalité à 11-11 et se portèrent au commandement au marquoir, 12-11. Ils ne le restèrent pas longtemps car, à 13-12, Tom et Dries signèrent trois points d’affilée: 13-15. La fin du set fut très excitante car les Allemands reprenaient un point de ce retard avant de le perdre tout aussi vite. C’est ainsi que le score grimpa jusqu’à 19-21.

Dans le tie-break, notre duo prit directement la direction des opérations. A 2-3, il lâcha prise pendant l’espace de deux points, 4-3, mais reprit tout aussi vite les rênes de la partie, 4-5. Mieux, à 6-6, il inscrivait une belle série de trois points, 6-9, et, à 7-10, portait son avantage à 4 points, 7-11.

La fin du tie-break fut crispante car les Allemands revenaient de 9-13 à 12-13 mais Dries et Tom gardaient leur calme et inscrivaient alors les deux points qui leur valaient une très belle victoire et l’assurance de se retrouver soit dans le tableau des équipes qualifiées pour disputer les rencontres comptant pour le stade précédant les 1/16ème de finale soit dans celui des 1/16èmes de finale s’ils battent tout à l’heure, à partir de 16h20, la paire brésilienne Andre – George qui vient de prendre la mesure des Chinois P.Gao – Y.Li en trois sets.

Une chose est certaine après ce beau succès, le sourire doit être revenu quelque peu sur le visage de nos deux seuls représentants dignes de ce nom  de l’image du beachvolley belge sur la scène internationale. On en est heureux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s