Comme la veille contre l’Ukraine, les Yellow Tigers entament leur rencontre contre la Slovénie sur les chapeaux de roue. Elles jouent juste, servent de manière tendue et pointue, sont présentes au bloc et réceptionnent comme il est recommandé de le faire pour permettre à qui s’occupe de la distribution de le faire dans les meilleures conditions pour mettre le bloc adverse en difficulté. Sur base de ce schéma, et en l’espace de 20 minutes à peine, nos représentantes empochent la première manche sur le score de 25-13.

Quand elles mènent 10-5 dans le deuxième set, on se dit qu’elles sont parties pour faire à nouveau un beau carton. C’est alors que la belle mécanique se met à connaître des ratés et que les Slovènes Mlakar et Planinsec, bien servies par leur capitaine Mori, se mettent à se jouer des blocs de nos joueuses et à grignoter, point par point, leur retard. Le match devient plus haché et, surtout, moins fluide du côté belge. Les réceptions se font (beaucoup) moins précises, nos attaquantes de pointe (beaucoup) moins tranchantes, sutout Van Gestel qui abuse de ballons placés qui ne rapportent rien, et nos services ne mettent plus tellement l’équipe slovène sous pression. Quand les Slovènes rétablissent l’égalité à 20-20, nos Tigers montrent alors leurs crocs et, grâce à de belles actions de Ruysschaerts, de Grobelna et de Janssens, elles creusent l’écart 23-20, avant d’enlever le set sur le score de 25-21.

Le début du troisième set est contrariant dans la mesure où les nôtres ne donnent plus cette même impression d’aisance qu’elles produisaient au début de la partie. Les Slovènes prennent le commandement des opérations et mènent au marquoir : 5-7. Heureusement, un déclic se produit et l’horloge mise au point par Gert Vande Broek et Kris Van Snick se remet, avec Janssens au service, à fonctionner de manière remarquablement mécanique: 12-7. Les Slovènes accusent le coup et même Mlakar se fait moins efficace. Herbots et Grobelna sont sollicitées par Van de Vijver et les points tombent dans l’escarcelle de notre sélection. A 19-10, la cause est entendue mais, avec le changement de Mira par Najdic, les Slovènes semblent encore croire en leurs chances de succès. Elles alignent trois points d’affilée mais Grobelna arrête le robinet, 20-13. La partie se poursuit alors sans grands changements. A 24-18 les Slovènes feront encore deux points mais ne pourront empêcher nos belgian girls d’inscrire le point qui leur valait de compter une deuxième victoire dans ces Championnats d’Europe où, avec leurs six points, elles sont quasi d’ores et déjà assurées de passer au tour suivant de la compétition.

Demain, elles seront au repos et auront ainsi tout loisir de préparer au mieux leur match de lundi contre l’Italie et celui de mardi contre la Pologne. Autrement dit, elles se trouvent dans une situation idéale où, n’ayant rien à perdre, elles peuvent se mettre à rêver d’un ou l’autre bel exploit à réaliser. Pourquoi pas si elles peuvent jouer à leur meilleur niveau durant toute une partie ?

https://www.cev.eu/Competition-Area/MatchStatistics.aspx?ID=32154

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s