En vrac et quasi sans commentaires, je vous livre les résultats des huitièmes de finale de l’Euro féminin, le programme des rencontres que notre beachvolleyteam Koekelkoren – van Walle devrait normalement disputer ce mercredi à Rome dans le cadre du tournoi final du World Tour 2018/2019 ainsi que les résultats réalisés par les Red Dragons au cours de ce dernier week-end. 1 Euro Volley Féminin

Vous connaissez déjà le résultat de la rencontre entre la Russie et la Belgique. Je ne remuerai donc pas le couteau dans la plaie. Toujours à Bratislava, l’Italie a, sauf lors du deuxième set, dominé la Slovaquie et s’est imposée en trois sets. Tout comme ce fut le cas contre la Belgique et la Pologne, Egonu (33% d’efficacité seulement) n’a pas produit cette même forte impression qu’elle avait laissée cette année tant dans le cadre de la VNL que lors du tournoi de qualification olympique.

A Ankara, la Serbie n’a fait qu’une bouchée de la Roumanie tandis que la Turquie a sué sang et eau pour venir à bout en cinq sets de la Croatie qui a mené deux sets à un et qui tenait encore l’égalité 14 partout dans le tie-break.

A Budapest, les Pays-Bas ont peiné pendant deux sets face à la Grèce avant de signer un net 25-12 dans le troisième et dernier set. Toujours dans la capitale hongroise, les joueuses bulgares n’ont dû forcer leur talent que lors de la troisième manche pour l’emporter face à un team d’Azerbaïdjan au sein duquel Rahimova a déçu ses chauds partisans (29% d’efficacité en attaque).

Enfin, à Lodz, la Pologne n’a jamais été mise en difficulté par une équipe d’Espagne qui n’a pu enlever plus de 20 points à aucun des trois sets de la partie. Dans l’autre rencontre, l’Allemagne a disposé de la Slovénie en lui abandonnant deux points de plus que ne l’avaient fait nos Yellow Tigers…

2. Tour final du World Tour 2018/2019 à Rome

Dries Koekelkoren et Tom van Walle ont une belle carte à jouer à Rome mais, pour ce faire, ils doivent tout d’abord réussir à se qualifier pour le Main Draw. Cela signifie que nos compatriotes devront donc ce mercredi battre tout d’abord les Chinois Wij Jiaxin/Ha Likehany et, ensuite, la paire américaine Allen-Slike. Le chemin est plein d’embuches mais tel est le lot de tous ceux qui doivent passer par les éliminatires pour accéder au tableau des équipes qualifiées d’office en raison des points glanés tout au long de la saison.

3 . Red Dragons en Macédonie

Les Red Dragons ont été à Skopje où ils ont joué deux rencontres. Ils ont remporté la première conre la Bulgarie. En quatre sets : 18-25 /25-21/25-15/ et 25-18. Il s’agit là d’un très bon résultat.

L’équipe belge était composée de Van Den Dries (16), Deroo (19), Van de Velde (13), Van de Voorde (6), Valkiers (3) et de Rousseaux (7)

Le lendemain, ils ont affronté l’Ukraine et ont été défaits en quatre sets :22-25/25-22/20-25/22-25. Même s’il si il y a eu défaite au bout de la partie, il faut tenir compte que l’équipe belge avait un tout autre visage que celui de la veille puisqu’elle était composée de Tuerlinckx (14), Deroo (15), Grobelny (14), Van de Voorde (4), Valkiers (1) et de Coolman (8). On également été alignés Ribbens, Stuer, Coosemans (1) et Kindt.

.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s