Dries et Tom ont fait le job. Bravo à eux. Comme je vous l’ai expliqué hier, nos deux représentants jouaient ce mercredi une grosse carte à Rome dans le cadre du tour de qualification pour l’accès au Main Draw du Tour final du World Tour 2018-2019.

Ils ont gagné les deux rencontres qu’ils se devaient de remporter pour avoir le bonheur et le privilège de faire partie des 32 équipes qui, à partir de ce jeudi, seront réparties en huit poules de quatre équipes et qui s’affronteront pour sortir sans dommage tout d’abord de ces poules et pour entamer la partie du tournoi où il faut gagner pour continuer sa route vers le sommet du classement.

Aujourd’hui, notre beachvolleyteam a d’abord rencontré la paire chinoise Wij Jiaxin-Ha Likehany et s’est imposé en deux sets. Si le premier fut enlevé facilement, 21-13, le second le fut beaucoup plus difficilement 27-25 mais le principal était ainsi fait pour avoir le droit de se trouver face au team américain Allen-Slick. Celui-ci n’était pas n’importe lequel. Avant ce choc contre nos deux beachers, il avait défait en trois sets un autre team américain, Priddy-Brunner , dans le cadre de ce qui est intitulé Country Quota Qualification (tour éliminatoire entre équipes d’un même pays pour limiter le nombre d’équipes d’un pays autorisées à participer au tournoi) et, lors du premier match du tour de qualification, il avait écarté de sa route le duo italien Marchetto – Di Silvestre en deux sets (24-22/21-14).

La partie s’annonçait serrée et elle le fut. Toutefois, Dries et Tom firent preuve d’une belle régularité dans tous les domaines du jeu et parvinrent ainsi à faire, dans chacun des deux sets de la partie, cette petite mais très importante différence, 21-18/21-18, qui leur ouvrait ainsi les portes du main draw de ce dernier grand tournoi de l’année qui, au niveau de la qualité, a la même valeur que les deux tournois 5 étoiles et le Championnat du monde qui étaient inscrits au calendrier de la saison 2018-19.

Dries et Tom ont fait le job. Bravo à eux. Comme je vous l’ai expliqué hier, nos deux représentants jouaient ce mercredi une grosse carte à Rome dans le cadre du tour de qualification pour l’accès au Main Draw du Tour final du World Tour 2018-2019. Ils ont gagné les deux rencontres qu’ils se devaient de remporter pour avoir le bonheur et le privilège de faire partie des 32 équipes qui, à partir de ce jeudi, seront réparties en huit poules de quatre équipes et qui s’affronteront pour sortir sans dommage tout d’abord de ces poules et pour entamer la partie du tournoi où il faut gagner pour continuer sa route vers le sommet du classement.

Aujourd’hui, notre beachvolleyteam a d’abord rencontré la paire chinoise Wij Jiaxin-Ha Likehany et s’est imposé en deux sets. Si le premier fut enlevé facilement, 21-13, le second le fut beaucoup plus difficilement 27-25 mais le principal était ainsi fait pour avoir le droit de se trouver face au team américain Allen-Slick qui, avant cela, avait défait en trois sets un autre team américain, Priddy-Brunner , dans le cadre de ce qui est intitulé Country Quota Qualification (tour éliminatoire entre équipes d’un même pays pour limiter le nombre d’équipes d’un pays autorisées à participer au tournoi) et, lors du premier match du tour de qualification, le duo italien Marchetto – Di Silvestre en deux sets (24-22/21-14). La partie s’annonçait serrée et elle le fut. Toutefois, Dries et Tom firent preuve d’une belle régularité dans tous les domaines du jeu et parvinrent ainsi à faire, dans chacun des deux sets de la partie, cette petite mais très importante différence, 21-18/21-18, qui leur ouvrait ainsi les portes du main draw de ce dernier grand tournoi de l’année qui, au niveau de la qualité, a la même valeur que les deux tournois 5 étoiles et le Championnat du monde qui étaient inscrits au calendrier de la saison 2018-19. Nos deux compatriotes se retrouvent ainsi parmi les 32 équipes qui peuvent être tenues pour être les 32 meilleures équipes mondiales.

On ne peut que se réjouir de pouvoir souligner la chose tant peu de personnes se rendent compte dans notre pays de ce que pareil constat peut signifier à maints égards pour le futur de notre équipe. Puisse celle-ci briller encore lors des prochains matches de ce tournoi final du World Tour 2018-19. Ce sera tout bénéfice pour son ranking et excellent pour son moral….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s