Là où la compétition européenne avait débuté jeudi, il n’y eut que deux rencontres ce vendredi et il y eut trois rencontres là où il n’y avait pas eu de matches la veille.

A Montpellier, dans la poule A, la surprise vint de la part des Grecs qui parvinrent à enlever un set aux Italiens, le premier de surcroît (17-25). Le deuxième set fut plus disputé mais les Transalpins réussirent à l’emporter de justesse, 25-23, avant de filer vers un succès plus confortablement acquis.

A Bruxelles, dans la poule B, le match le plus agréable à suivre fut incontestablement celui qui opposa l’Espagne à la Slovaquie. Après avoir enlevé de peu les deux premières manches, les Slovaques furent dominés dans les deux autres mais se reprirent bien dans le tie-break et finirent par s’imposer d’extrême justesse (18-16) à une équipe espagnole assez séduisante. Celle-ci manque d’équilibre mais elle compte dans ses rangs trois ou quatre joueurs, dont l’opposite Villena, qui firent belle impression.

La rencontre entre la Serbie et l’Allemagne fut grandement décevante tant la supériorité des Serbes fut manifeste. Les Allemands ne furent jamais dans le match et ils le furent si peu qu’ils ont donné l’impression à plus d’un qu’ils en gardaient sous la pédale en prévision du choc qu’ils livreront ce samedi contre nos compatriotes (à partir de 17h30). Les Allemands sont très grands, ils sont très hauts au filet mais, pour le reste, ils sont apparus ce vendredi patauds et peu adroits au service.

Quant à nos Red Dragons, ils n’ont vraiment pas dû s’employer grandement pour l’emporter. Les Autrichiens étaient fort faibles au service (20 ratés en 3 sets) comme au bloc (1 seul en 3 sets) et n’ont donc pu mettre la moindre pression, si ce n’est un peu dans la deuxième manche (25-23), sur Deroo et ses équipiers D’Hulst, Tuerlinckx, Rousseaux, Van de Velde, Van de Voorde et Stuer. Ainsi s’explique surtout la netteté du score des deux autres sets (2 x 25-17). De la prestation de nos représentants, on retiendra surtout le bon pourcentage de Deroo, de Rousseaux et de Stuer en réception. Pour le reste, l’opposition autrichienne était à ce point inconsistante que faire de longs commentaires sur l’un ou sur l’autre de nos joueurs n’aurait guère de sens. Comme faits saillants à propos de ce petit match qui était le dernier du programme du jour au Palais 12, on soulignera qu’il y avait 3.100 spectateurs dans la salle et que chacun(e) fut prié(e), sans discussion possible, de quitter les bars et les lieux une heure à peine après le dernier coup de sifflet de la partie.

A Ljubljana, la Turquie n’a pas fait de quartier et n’a rien laissé à la Macédoine du Nord tandis que, comme la veille, les Russes ont à nouveau perdu un set. Cette fois, ce fut contre la Biélorussie qui s’imposa 25-23 dans la première manche avant de devoir baisser pavillon dans les trois suivantes (17-25/22-25/10-25) face à une formation russe qui présenta une composition quelque peu différente de celle de la veille.

Enfin, à Rotterdam, la rencontre entre les Pays-Bas et le Montenegro n’attira que 3.000 personnes mais celles et ceux qui ne vinrent pas eurent sans doute raison car la partie ne dura en tout et pour tout que 65 minutes (25-13/25-17/25-15). Quant aux deux autres rencontres de cette poule D, elles furent disputées toutes deux en l’espace de quatre sets. On notera que Vital Heynen se livra à de nombreux essais lors de la rencontre que la Pologne disputa contre l’Estonie d’une part et que la République tchèque a perdu contre l’Ukraine un enjeu qui pourrait s’avérer décisif au moment du classement final de cette poule d’autre part.

 

A Montpellier

Bulgarie – Roumanie : 3-0 ; Italie – Grèce : 3-1

A Bruxelles

Serbie – Allemagne : 3-0 ; Slovaquie – Espagne : 3-2 ; Belgique – Autriche : 3-0

A Ljubljana

Russie – Bielorussie: 3-1 ; Turquie – Macédonie du Nord : 3-0

A Rotterdam

Rép. Tchèque – Ukraine : 1-3 ; Estonie – Pologne : 1-3 ; Pays-Bas – Montenegro : 3-0

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s