C’est ce samedi que les dirigeants de l’EuroMillions Volleyball League ont tenu à Ixelles, dans les spacieuses installations du CIVA, leur traditionnelle séance de présentation de la saison à venir pour ce qui concerne la compétition masculine au plus haut niveau du pays.

Pour l’occasion, nombreuses ont été les personnes ayant répondu à l’invitation de l’équipe qui travaille au nom et pour compte des huit clubs qui débuteront leur championnat à partir de ce mercredi. Ainsi, il fut permis de distinguer parmi les têtes connues celles de Philippe Berben, Président d’honneur de la Fédération nationale, de Guy Juwet, Président de Volley Belgium, qui était accompagné d’autres Administrateurs de l’organe faîtier de la Fédération, grand nombre des dirigeants de tous les clubs faisant partie de l’EuroMillions Volley League, diverses personnalités du monde de l’entreprise ou des universités et, last but not least, les principaux journalistes de la presse écrite flamande.

Dans la première des quatre parties de ce qui fut un rassemblement de qualité, Philippe Boone, Président de la Ligue, s’attacha, après avoir pris grand soin de saluer chaleureusement tous ses hôtes, à évoquer assez rapidement l’importance et l’intérêt de l’accord conclu durant l’été entre Volley Belgium et la Ligue. Il ne s’y attarda peut-être pas beaucoup mais mit néanmoins en exergue le fait que cet accord, qui ne diffère guère du précédent qui avait été conclu un an auparavant après plusieurs mois de controverses, est cette fois une espèce de Paix des braves qui devrait être valable pour une période de deux olympiades, c’est-à-dire pour les huit prochaines années. Il évoqua ensuite différents points qui, comme la conclusion de nouveaux accords passés avec de nouveaux partenaires en matière de captation et de retransmission d’images télévisées, devraient avoir un effet bénéfique pour la promotion de l’image du volley-ball masculin dans le pays et, en particulier, pour celle des clubs qui prendront part au prochain championnat. Il fit également part des nouveautés apportées à la composition du Conseil d’Administration de la Ligue dont l’une est faite, avec l’arrivée de Phippe Achten dans ledit CA, pour servir au mieux la liaison entre le club de Waremme avec différentes Autorités en place dans la Province de Liège. A la fin de son exposé, Philippe Boone fit également mention de l’action qu’au nom de l’Association qui regroupe plusieurs Ligues nationales d’Europe, il mène pour obtenir une révision des conditions financières (im)posées tant par la FIVB que par la CEV en matière de droits de transfert.

Les membres se l’assistance fut ensuite conviés à se rendre, selon leur choix, à l’un des deux workshops mis sur pied plus spécifiquement pour les dirigeants des clubs membres de la Ligue et parlant de sujets les intéressant au premier degré. D’un côté, il y avait la partie “optimisation de la commercialisation” et de tout ce qui tourne autour de cette composante (hospitality, VIP service, ..) de premier plan pour la bonne santé financière des clubs tandis que, de l’autre, Philippe Berben et l’administratrice de la Ligue en charge des problèmes d’ordre juridique ont, sous la houlette de Marc Spaenjers, informé tout qui avait rejoint cet atelier des obligations qui, de nature légale ou conventionnelle, ont des implications directes dans la gestion actuelle des clubs, que ce soit en matière de sécurité sociale ou de fiscalité.

Enfin, durant le troisième chapitre de cette grande pièce prévue en quatre actes, Marc Spaenjers, le CEO de la Ligue, présenta l’architecture du prochain championnat. De cet exposé, on retiendra essentiellement qu’il y aura trois grandes étapes avant le Final 2. Comme d’habitude, celui-ci réunira les deux premières équipes classées du tournoi A qui, composé de 4 équipes, aura été déterminé à la suite d’un championnat qui aura tout d’abord  vu les 8 équipes se rencontrer en match aller et retour avant que se déroule un tri de qualification pour désigner les quatre équipes qui se disputeront, via le tournoi A précité, l’accès au Final 2 et les quatre autres qui, via un tournoi B, se rencontreront avec pour enjeu un ticket européen.

On retiendra de cette compétition qu’elle sera moins astreignante pour les joueurs puisqu’il y aura moins de matches à disputer et que la quasi totalité de ceux-ci se joueront durant le week-end tandis que les matches des Coupes européennes et de Belgique se joueront le mardi, le mercredi ou le jeudi. Après cette présentation du déroulement de la compétition, Marc Spaenjers et Marc Vanvinkenroye firent un duo de bon aloi pour questionner le(s) représentant(s) de chacun des huit protagonistes de l’EuroMillions Championship. De la sorte, il fut permis d’apprendre que, sur les 100 joueurs qui sont aujourd’hui affiliés pour disputer la prochaine compétition, 66 sont de nationalité belge et que les 34 joueurs de nationlité étrangère proviennent de 17 pays différents tandis que 31 de ces 100 joueurs ont moins de 23 ans. Si l’équipe de Achel est, avec une moyenne d’âge de 28 ans, l’équipe la plus âgée du lot, c’est celle du VBC Waremme qui, avec un chiffre de 21 ans et 6 mois, a la moyenne d’âge la moins élevée des huit formations engagées.

Ce qu’il est agréable de relever de cette présentation est que quasi tous les joueurs qui ont porté le maillot des Young Red Dragons U18 et U20 l’an dernier ou celui de l’équipe des Red Dragons qui évolua cette année dans le cadre de la Golden European League ont trouvé place dans le noyau de l’une des huit formations. Voilà qui constituera pour eux la meilleure manière de progresser sur le chemin qui doit les mener vers l’équipe des Red Dragons au sein de laquelle il devrait sans doute y avoir, comme à la tête de la direction de notre sélection nationale, très bientôt des places à prendre.

Après ce tour d’horizon fait des principales caractéristiques de ce championnat et de ses futurs acteurs, Philippe Boone prit congé du public encore présent et toujours très réceptif non sans l’avoir invité à passer dans le grand hall d’entrée du CIVA où avaient dressés des mange-debout pour un walking dinner de la meilleure veine. Et pour y vivre une très agréable fin de réunion. Le compte à rebours de l’EuroMillions Volley Championship 2019-2020 avait été ainsi définitivement lancé, de la plus gourmande des bonnes façons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s