Les protégées d’Ugo Blairon ont connu ce mercredi soir, contre les joueuses de Saturnus Michelbeke, une aventure inversée de celle qu’elle avaient vécue samedi dernier. On se souvient, contre WBC Lendelede, elles avaient été dominées pendant les deux premiers sets de la partie avant de renverser complètement le cours du jeu et de s’imposer finalement en cinq sets. Ce mercredi, contre les joueuses dirigées par Audry Frankart, elles ont fait le parcours inverse. Elles ont conduit les opérations pendant les deux premières manches (25-21/25-23) avant de subir la pression et la domination des visiteuses qui ont enlevé les trois suivantes: 16-25/11-25/12-15. Comme il est permis de le constater, les Hennuyères ont raté le coche dans le tie-break. Toutefois, elles doivent voir le bon côté de la pièce dans la mesure où elles ont non seulement ajouté une nouvelle unité à leur capital de points mais ont pu se rendre compte qu’elles seront plus performantes encore dès lors qu’elles afficheront plus de constance dans le développement de leur meilleur jeu.

L’autre choc féminin de ce mardi dans le cadre du championnat était constitué de l’affiche entre les Ladies du Limbourg et celles du VDK Gand. De fait, le match a été placé sous le signe du chiffre 17. En effet, les Limbourgeoises ont enlevé les deux premières manches en ne laissant, à chaque fois, que 17 points à leurs adversaires tandis que celles-ci ont fait de même, mais à leur avantage cette fois, dans le troisième set. Et que s’est-il passé dans le quatrième set ? Il s’est encore terminé sur le score de 25-17 mais, pour la troisième fois, en faveur des joueuses des Ladies Limburg qui, de ce fait, empochent trois points supplémentaires aux 5 qu’elles avaient avant la rencontre et passent ainsi en tête du classement devant VDK Gand et Modal Charleroi qui jouera ce soir à VC Oudegem comme je vous l’ai signalé hier.

Dans mon billet de ce mercredi, je vous ai parlé des faits saillants à venir pour les soirées de mercredi et de ce jeudi mais n’avais pas évoqué, mea culpa, le match de Coupe de Belgique Dames qui a eu lieu mercredi soir à Deurne et qui a opposé les joueuses d’Interfreight Anvers à celles d’Astérix Beveren. Cette rencontre comptait pour les 1/4 de finale de la Coup et a vu les Anversoises donner une sérieuse fessée aux Championnes de Belgique qui n’ont pu faire mieux que 25-19/25-18/25-21 à cette occasion. Cela ne signifie pas que les joueuses de Kris Vansnick sont éliminées pour autant puisqu’il y aura encore le match retour (le 3 novembre) mais cette lourde défaite tend à indiquer que l’équipe qui avait terminé le championnat dernier en boulet de canon a connu hier soir à Anvers ce que l’on peut appeler un « jour sans ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s