Le classico entre Greenyard Maaseik et Knack Roulers a vu la victoire de l’équipe locale à l’issue de quatre sets fort disputés. Les champions de Belgique n’ont cependant pas produit une grande prestation et ont même donné l’impression de rester en dedans de leur action face à un adversaire qui, sur l’ensemble de la partie, s’est trouvé plus souvent qu’à son tour en tête du marquoir et qui a même été en situation, dans chacun des trois sets que les Flandriens ont perdus, de s’approprier ce qui est finalement revenu à Maan et ses équipiers.

Ainsi, après avoir eu plusieurs occasions d’empocher le premier set qu’ils perdirent sur le score inusité de 31-29, les joueurs de Roulers menèrent 19-22 dans le suivant avant de voir les Limbourgeois leur filer sous le nez pour faire 25-23. Dans le troisième set, ils parvinrent à mieux contenir les attaques limbourgeoises et s’imposèrent 26-28. D’aucuns purent penser alors qu’ils allaient peut-être bien rééditer leur coup de l’an passé quand, on s’en souvient, ils l’emportèrent finalement en cinq sets après avoir été menés par deux sets à zéro. Dans la quatrième manche, ils firent encore la course en tête mais, à 16-18, ils ne purent empêcher Maan, Semeniuk et Kvalen de leur faire la nique pour faire d’abord 20-18 avant de prendre, à 24-21, les trois points d’avance qui furent ceux qui sanctionnèrent la fin de la rencontre: 25-22.

Si l’on ne conservera pas un grand souvenir de ce classico qui fut émaillé d’un grand nombre de fautes directes, on a pu observer que J.Banks dispose cette année d’un noyau de joueurs plus étoffé que celui qu’il avait l’an dernier et qu’il a, avec Kvalen, un élément qui a beaucoup plus de consistance offensive que n’en avait Baetens. Du côté de Roulers, Steven Vanmedegael a gardé sous le coude B.Walsh et son attaquant grec A.Fragkos de sorte qu’il pourra se dire que son équipe a réalisé un excellent résultat ce samedi soir.

De toute évidence, la lutte sera serrée entre ces deux formations tout au long de la saison et l’on se réjouit déjà de les voir à nouveau face à face quand elles seront au mieux de leur équilibre et de leur forme.

 

Quant aux deux autres rencontres de la soirée chez les Messieurs de l’EuroMillions Volley League, elles ont vu le facile succès de Lindemans Alost face à Caruur Gand (25-16/25-20/25-22) tandis que , à Menin, l’équipe de Haasrode Louvain a été menée par deux fois avant de s’imposer 9-15 dans le tie-break.

Chez les dames, il n’y a pas eu, à proprement parler, de surprise. Asterix Beveren a pris le meilleur sur Modal Charleroi en trois sets (25- 18/28-26/25-18) et VC Oudegem a fait de même face à WBC Lendelede ( 27-25/26-24/25-18). Pour sa part, Tchalou Volley a très bien résisté à VDK Gand au cours du premier set (26-28) mais, ensuite, n’a pu que laisser filer les Gantoises vers la victoire (18-25 et 13-25). Enfin, le derby flandrien entre Hermes Ostende et Saturnus Michelbeke est revenu aux joueuses de la Côte qui ont perdu le troisième set sur le score de 30-32 mais ont gagné les trois autres de plus nette manière : 25-20/25-19 et le quatrième sur un très sec 25-13.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s