Triste week-end pour les trois équipes wallonnes qui évoluent au plus haut niveau de la compétition nationale, toutes ont perdu leur match.

Samedi, les joueuses de Tchalou Volley ont fait illusion pendant le premier set de la partie qu’elles ont livrée contre les protégées de Fien Callens et furent même à deux doigts de l’enlever mais durent finalement s’incliner par le plus mince des écarts 24-26. Elles avaient laissé échapper là une belle opportunité de s’installer dans le match, voire d’en prendre le commandement, car, par après, les Flandriennes, mises en confiance par le gain de cette première manche, se firent à la fois plus précises et plus incisives et enlevèrent les deux manches suivantes avec un double 21-25.

Ce dimanche, le match qui opposait les joueuses du WBC Lendelede à celles du Modal Charleroi fut plus que disputé durant les deux premiers sets. Dans le premier, les joueuses de Dimitri Piraux s’imposèrent sur le fil, 24-26, tandis que, dans le deuxième, elles ratèrent de fort peu l’occasion de faire un beau break. En effet, dans ce cas, ce fut au tour des Flandriennes de l’emporter d’extrème justesse, 25-23. Le match avait basculé et il n’y en eut plus que pour les joueuses locales qui s’imposèrent alors sans discussion possible : 25-19/25-17. Les Hennuyères font là une mauvaise opération dans la mesure où elles perdent de la sorte quelque peu le contact direct avec les 4 premières équipes du classement.

Quant aux joueurs du VBC Waremme qui jouaient ce dimanche contre ceux du Knack Rooulers, ils ne furent à aucun moment de la rencontre en capacité de rivaliser avec leurs adversaires. Ceux-ci s’imposèrent en moins d’une heure et ne laissèrent que des miettes aux Liégeois qui encaissèrent là, dans leurs installations, leur plus grosse défaite de ce premier tour du championnat ; 13-25/16-25/ 18-25. Quand on sait que Steve Vanmedegaele à aligné Walsh à la passe et qu’il a laissé Tuerlinckx et Verhanneman au repos, on mesure par là toute la différence de niveau qui, aujourd’hui sépare une des trois meilleures équipes du pays et le VBC Waremme qui occupe le dernier rang du classement de l’EuroMillions championship.

Que dire du reste de l’actualité des deux compétitions de notre élite masculine et de notre élite féminine?

Chez les hommes, on pointera la perte d’un set des champions de Belgique qui jouaient à domicile face aux Louvanistes de Haasrode (25-18/25-21/21-25/25-16), le succès en cinq sets de Decospan Menin obtenu à l’arraché face à Caruur Gand (25-20/19-25/19-25/25-23/15-13) et le gros carton réalisé par Lindemans Alost contre Tectum Achel : 25-16/25-23/25-20.

Chez les dames, c’est la belle victoire des leaders du championnat, les joueuses d’Asterix Beveren, face aux Gantoises qui occupaient la deuxième place du classement avant leur affrontement. En s’imposant en quatre sets sur le terrain même de leurs adversaires (25-21/16-25/14-25/16-25) , les joueuses de Kris Vansnick ont réalisé là un beau coup qui leur permet de ne plus avoir que l’équipe de Ladies Limburg, victorieuse quant à elle en trois sets des Ostendaises de Hermes (25-22/25-21/25-19) dans son sillage au sommet du classement.

Enfin, la rencontre entre Saturnus Michelbeke et Interfreifgt Anvers a vu le succès des Flandriennes au bout d’une longue bataille faite de cinq sets qui allèrent dans tous les sens avant que la pièce ne tombe du côté des joueuses visitées : 18-25/25-22/25-20/22-25/15-13.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s