C’est ce mercredi que, comme tous les autres grands clubs européens, nos deux équipes autorisées par la Confédération Européenne de Volley-Ball à monter dans le train de la Champions League à partir du 4è tour seulement de la compétition disputeront leur premier match de l’édition 2019-2020.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de vous dire contre qui Knack Roulers et Greenyard Maaseik allaient « tomber » dans leur poule respective, je ne reviendrai pas sur cette présentation et m’en tiendrai ainsi seulement aux deux rencontres que nos deux grosses cylindrées auront à jouer ce mercredi.

La première de nos deux formations à entrer en piste sera Greenyard Maaseik. Cela se passera à Ankara à partir de 15h30. Nos champions de Belgique ne transpirent pas la forme pour l’instant.

En l’espace de dix jours, ils ont été battus à deux reprises par leurs grands rivaux de Knack Roulers qui, ce faisant, les ont éliminés de l’accès à la finale de la Coupe de Belgique. Avant cela, dans le cadre du championnat, il a également été permis de constater que les hommes de Joël Banks ne parvenaient pas à tenir tout un match sans abandonner un set à des adversaires dont ils ont pourtant les moyens de ne faire qu’une bouchée, sur papier du moins. Si l’on se souvient que, l’an dernier, les Limbourgeois avaient également fait preuve d’une certaine inconstance avant le début de la Champions League mais qu’ils s’étaient néanmoins montrés très pugnaces durant les cinq premiers matches de l’épreuve européenne, il est permis de se demander si l’on ne va pas vivre le même scénario cette fois encore. Il faut espérer que ce sera bien le cas ce mercredi car, s’ils veulent terminer parmi les deux premiers classés de leur poule, Maan et ses équipiers se doivent de battre les Turcs pour donner de la consistance à leur projet.

Quant aux Flandriens de Knack Roulers, c’est à Friedrichshafen qu’ils se déplaceront. L’équipe allemande n’est pas un client, loin de là, mais, à la différence du team de Maaseik dont il vient d’être question, celui de Roulers semble tenir la bonne forme. S.Vanmedegaele peut compter sur un noyau de joueurs assez large et, ces derniers temps, il s’est livré à plusieurs essais de joueurs et de types d’équipes qui ont montré de fort bons résultats. Ici aussi, nos représentants devront l’emporter pour envisager de viser avec optimisme l’accès à l’une des deux premières places de leur poule à l’issue des six matches de celle-ci, mais, ici plus encore qu’à Ankara, l’opposition sera solide. Le match débutera à 20 heures et, tout comme ce sera le cas pour le match Ankara-Maaseik, il sera retransmis en direct sur VOO World Sport et commenté par Marc Vanvinkenroye et Philippe Damman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s