Si les résultats des matches féminins comptant pour les demi-finales de la Coupe de Belgique n’ont pas donné lieu à la moindre surprise, il n’en a pas été de même avec l’un des résultats des quatre rencontres de l’EuroMillions Volley Championship.

En effet, contre toute attente, les Louvanistes de Haasrode ont infligé une grosse claque aux tenants de la Coupe de Belgique, les joueurs de Knack Roulers. Les scores de chacun des trois sets de la partie se passent de longs commentaires (25-22/25-22/25-20) si ce n’est que, pour mieux les comprendre, il est bon de savoir que Steven Vanmedegael a joué avec une équipe qui n’était pas celle qu’il alignera mardi prochain en Serbie dans le cadre de la Champions League. Ainsi, comme il l’avait fait la semaine dernière quand son équipe avait affronté Caruur Gand à domicile, il a laissé au repos deux/trois de ses joueurs de base mais il l’a fait de manière telle (Tuerlinckx pendant tout le match, Coolman pendant deux sets, Gragkos pendant un set, etc) que l’équipe n’a jamais pu trouver une grande cohésion ou, à tout le moins, une cohésion suffisante pour prendre le meilleur sur une formation louvaniste au sein de laquelle Gert Van Walle, Seppe Baetens et le jeune Berre Peters (12 points et 63% de réussite en attaque)  brillèrent de mille feux. Comme, au surplus, les visités se montrèrent supérieurs aux Flandriens dans le domaine du bloc et dans celui du service, la victoire de Hasrode Louvain ne souffre d’aucune discussion possible et permet aux Brabançons de récupérer la quatrième place du classement, et ce, au détriment de Tectum Achel qui a été sévèrement battu par Caruur Gand.  Les Gantois ont très clairement montré ce samedi qu’ils ne viendront pas dimanche prochain à Waremme comme s’ils étaient oiseaux pour le chat . Quand on sait que les Liégeois, qui ont réalisé un bon résultat ce samedi contre Lindemans Alost à qui ils ont pris le deuxième set, se sont donné comme objectif de gagner ce match contre Caruur Gand, on perçoit immédiatement que la partie vaudra la peine d’être vécue.

Je terminerai ce bref tour d’horizon en rapportant deux faits qui méritent d’être soulignés. L’équipe du Greenyard Maaseik n’a rien laissé échapper du déplacement qu’elle a effectué vendredi soir à Menin, c’est-à-dire moins de 48 heures après le coup de sifflet final de son exploit contre Zenit Kazan. La conférence-clinic qu’ont donnée samedi matin à Ixelles Gert Vande Broek et Kris Vansnick sur les thèmes de la dynamique de groupe et de la mise en perspective des Yellow Tigers à l’aulne du volley-ball mondial a donné lieu à une très intéressante visite au coeur du processus intellectuel qui oriente et anime la partie sportive de la vie des joueuses et du staff de l’équipe nationale féminine belge.  Gert Vande Broek et Kris Vansnick ont ainsi très clairement fait apparaître en quoi les résultats des Yellow Tigers relèvent d’un tel travail de maillage qu’il a été permis de comprendre en quoi ils peuvent également ne tenir qu’à un fil. C’était vraiment passionnant.

Coupe de Belgique Dames : 1/2 finales retour

Asterix AVO Beveren – Modal Charleroi : 3-0 (25-19/25-23/25-17)

Hermes Ostende – VDK Gand : 3-0 (25-16/25-22/25-23))

EuroMillions Volley League Championship

Decospan Menin – Greenyard Maaseik : 0 – 3 (23/25, 22/25, 25/27

20h30 : Lindemans Alost – VBC Waremme : 3-1 (25-19/22-25/25-17/25-19)

Haasrode Louvain – Knack Roulers : 3-0 (25/22 25/22 25/20

Caruur Gand – Tectum Achel – : 3-0 (25-20/25-23/25-19)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s