Knack Roulers a gagné face à Novi Sad mais, tout comme l’avait fait Greenyard Maaseik à Ankara il y a quinze jours, les Flandriens ont laissé passer une belle occasion de se positionner au mieux dans la lutte pour terminer parmi les meilleurs deuxièmes de leur série.

En effet, les hommes de Steven Vanmedegael ont, face à une équipe serbe qui n’était vraiment bonne qu’en attaque, été aux postes de commande prendant les deux premiers sets et durant la première moitié du troisième, donnant l’impression qu’ils étaient partis pour un confortable succès. Ils connurent alors la poisse de perdre Tuerlinckx et, Norman n’étant qu’un fantôme de Hendrik, ils ne purent rien faire d’autre que de subir à leur tour la pression des Serbes qui prenaient confiance en leurs moyens et se faisaient plus incisifs tant au service qu’au niveau du filet. C’est ainsi qu’après avoir enlevé les deux premières manches (21-25, 20-25) et mené 11-13 dans la troisième, les Flandriens se firent rejoindre et rattrapper au niveau du nombre de sets remportés (25-22/25-22).

On put craindre que la partie avait définitivement basculé dans le camp de Peric et de Blagojevic quand ceux-ci et leurs équipiers menaient encore 7-4 et 8-6 dans le tie-break. Heureusement, les Flandriens retrouvèrent leurs esprits et, avec Verhanneman et Fragkos (MVP du match) comme fers de lance, leur volley à temps. Ils égalisaient à 8-8 et finissaient ainsi par s’imposer sur le score de 12-15.

Ils auront sans doute à regretter beaucoup ce set perdu contre une équipe serbe qui avait, la semaine dernière, avait été battue à domicile en trois sets par la même équipe allemande de Friedrichshafen que les joueurs du club de Roulers avaient, il y a quinze jours, laminée en trois sets sur son terrain.

Dans l’attente, les tenants de la Coupe de Belgique ont ainsi engrangé leur deuxième succès en trois matches disputés dans le cadre de cette Champions League et se trouvent classés en deuxième position dans leur série avec 5 points et un set average de 6 sets enlevés et de 5 sets perdus. Beaucoup d’équipes aimeraient être à leur place mais, quand on réalise que cette position aurait pu être meilleure encore, on ne peut qu’avoir un goût de trop peu en bouche.

Pour rester sur la scène européenne, mais dans la catégorie féminine cette fois, je vous rapportrai que les joueuses de Hermes Ostende et celles d’Asterix Avo Beveren, qui se renconreront ce week-end dans le cadre du championnat de Belgique, tenteront de se qualifier, ce mardi pour les Côtières et ce jeudi pour les Championnes de Belgique, pour les 1/8èmes de finale de la CEV Cup. Pour les Ostendaises qui, joueront à domicile contre les Slovènes de Nova Gorica, ce sera chose aisée car elles ont montré, lors du match aller qu’elles ont enlevé en trois sets (12(25/18-25/19-25) qu’elles étaient assez largement supérieures à leurs adversaires.

Par contre, pour les joueuses de Kris Vansnick, la tâche sera beaucoup plus difficile car, sur leur terrain, elles n’ont battu les jeunes joueuses tchéques de Prostejov qu’au bout d’un match qui a été jusqu’à la limite des cinq sets. Comme il est permis de l’imaginer, nos représentantes devront sortir le grand jeu si elles veulent poursuivre leur carrière dans cette CEV Cup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s