Les joueurs de Greenyard Maaseik n’ont pas reproduit complètement ce jeudi la formidable prestation qu’ils avaient livrée la semaine passée contre Zenit Kazan et c’est assez normalement qu’ils ont été battus par des Polonais qui étaient plus puissants et qui ont commis moins de fautes évitables qu’eux.

Dans le premier set, nos champions de Belgique ont eu de la peine à entrer dans partie et, très rapidement, ils prirent du retard sur leurs adversaires qui, par Konarski, Fromm et Fornal, alignaient les points comme à la parade. Une fois menés 12-5, Maan et ses équipiers se reprirent et les échanges s’équilibrèrent mais l’écart entre les deux teams resta quasi le même: 25-18.

Le début de la deuxième manche voyait les deux équipes rester botte à botte jusqu’à 8-8 mais les Limbourgeois connurent alors un mauvais moment au cours duquel leurs réceptions se firent moins bonnes ainsi que leurs attaques. Les Polonais n’en demandaient pas moins et le score passait rapidement à 11-8 et même à 15-10. Sous l’impulsion de Maan et de Kvalen, qui tenait à nouveau le rôle d’opposite, nos représentants s’accrochaient et refaisaient bonne partie de leur handicap: 17-16. Ils gardaient ainsi le contact jusqu’à 20-19 mais ils payèrent alors très cher ces quelques petites fautes (30 au total du match contre 18 aux Polonais) qui ne pardonnent pas à ce niveau de jeu : 25-20.

Le troisième set fut plus équilibré encore que le précédent. Les deux équipes prenaient ainsi tour à tour l’avantage au marquoir mais ne comptèrent jamais, sauf à 3-1, plus d’un point d’avance, et ce, jusqu’au moment où, à 18-18, les visités firent 20-18. Les Limbourgeois réussirent bien à égaliser encore une fois mais ne purent repasser devant. Joël Banks, qui saluait ce jeudi sa centième cap comme coach dans une compétition européenne, effectua bien deux trois tentatives pour tenter de remettre son équipe sur rails mais rien n’y fit. L’équipe dirigée par le serbe Slobodan Kovac s’imposait 25-21 et prend ainsi la tête du classement de la série C avec 6 points après avoir disputé deux rencontres. A noter que Zenit Kazan a gagné 1-3 contre Ankara et, après avoir également joué 2 matches, compte 4 points à ce même classement. Quant à Greenyard Maaseik, qui a déjà disputé trois rencontres, elle occupe la deuxième place du classement avec 4 points mais en comptant deux victoires à son actif.

Du côté féminin, c’est une très belle victoire de nos championnes de Belgique qu’il s’agit de mettre en exergue dans le cadre de la CEU Cup. En République tchèque, à Prostejov, les joueuses de Kris Vansnick l’ont emporté en cinq sets après avoir été menées deux sets à zéro. De fait, elles reviennent de très loin. En effet, lors du match aller, les Flandriennes l’avaient emporté également en cinq sets. Ainsi, quand elles menèrent par deux sets à zéro (25-17/25-16), les joueuses tchèques eurent pendant les deux sets l’occasion de se qualifier mais ne purent empêcher Van Avermaet, Janssens et leurs coéquipières de rétablir tout d’abord l’égalité au niveau des sets (19-25/19-25) avant de prendre à leur compte le tie-break (11-15) et le ticket de qualification pour les 1/8èmes de finale. Un grand bravo à elles et à leur staff car l’adversaire était de qualité comme le déroulement de la partie l’a démontré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s