L’équipe du VBC Waremme a complètement loupé sa dernière sortie de l’année dans sa salle et a été logiquement battue par la formation du Caruur Gand. C’est d’autant plus regrettable que, à l’image de son attaquant fantasque Ahyi, les Flandriens ne se montrèrent pas particulièrement brillants d’une part et que, pour l’occasion, la salle du Pôle Ballon était garnie d’un public beaucoup plus nombreux qu’à l’accoutumée d’autre part.

Pendant un temps, c’est-à-dire l’espace du premier set, on put croire que les Liégeois avaient effectivement de bonnes chances d’enlever leur premier succès de la saison. L’équipe livrait très bien, bloquait très bien et attaquait très bien.

Hélas, après cette première manche enlevée sur la marque de 25-19, les Wawas se mirent à cafouiller, à rater un nombre quasi incalculable de services, à réceptionner plus qu’approximativement, à oublier ce que bloquer pouvait encore signifier et à attaquer sans aucun discernement. Malgré ces gros manquements et huit services ratés, le team liégeois revenaitt encore sur les talons des Gantois à la fin du set mais, à 23-24, il ne pouvait empêcher les Flandriens de signer le point qui leur permettait d’égaliser au niveau des sets.

La partie avait complètement basculé. Les hommes de Sacha Koulberg ne parvenaient pas à retrouver leur niveau de jeu du premier set et, au contraire, s’enfonçaient un peu plus encore dans le grand n’importe quoi à tous les niveaux de jeu. Il perdaient le troisième set sur la marque de 25-15.

Dans ce qui allait être la dernière manche de ce match qui fut décevant à maints égards, le coach de l’équipe liégeoise faisait de son central Zuidberg un attaquant de pointe et appelait Van Der Velden pour le remplacer. Zuidberg ne se débrouilla pas mal à son nouveau poste mais ce changement n’eut pas de grands effets tant le reste de l’ensemble continua à boîter bas. Caruur Gand s’imposait ainsi 20-25 sans avoir dû se battre grandement si cela ne fut, en définitive, que contre ses propres erreurs.

Une Assemblée générale de la FVWB qui marque un tournant

Comme je vous l’ai signalé dans mon dernier billet, c’est ce samedi matin que s’est tenue à Jambes l’assemblée générale de la FVWB. L’ordre du jour était fait de points qui ne manquaient pas d’intérêt : adoption d’un règlement juridique, budget, interpellations.

L’assemblée s’est tenue dans un climat très serein en dépit du fait que, tout en fin de séance, il a été permis de ressentir une réelle tension entre certains des Présidents des entités constitutives de la FVWB et le Président Dulon qui, en tout début de séance avait confirmé les rumeurs qui laissaient entendre qu’il ne représenterait pas sa candidature à la Présidence lors de l’assemblée générale du mois de mars prochain.

Pour ce qui concerne les nouvelles qui valent la peine d’être relevées, l’adoption du nouveau règlement juridique n’a pas soulevé grand débat si ce n’est qu’il a été décidé que la version présentée par le CA devait encore faire l’objet d’un sérieux “toilettage” avant sa mise en application, et ce, tant il était apparu aux yeux de certains délégués des entitités que la proposition qui a été retenue parmi trois variantes contenait de fait pas mal de “coquilles” et même quelques formulations contraires à la loi générale sur les asbl.

Quant au budget, il permit au trésorier Daniel Vandaele – qui fait déjà figure de principal candidat à l’occupation du siège présidentiel – et à votre serviteur d’avoir un échange de vues et d’analyses qui permit aux membres de l’assemblée de réaliser en quoi la mouture présentée était fort différente de celles qui, depuis 2017, avaient vu la direction de la FVWB mener une politique de grande austérité. Le budget 2020, qui est en équilibre, présente plusieurs facettes qui méritent d’être mises en avant tant elles avaient manqué au cours de ces derniers exercices : crédits budgétaires prévus pour se doter d’un service professionnel de communication, augmentation des moyens alloués au secteur “Sport” et à l’organisation de deux tournois internationaux, augmentation du return aux entités, allègement de charges pesantes. Dans la foulée de ces constats qui furent dressés de manière aussi objective que positive, propositions ont été ainsi faites de voir la FVWB se positionner en manière telle, tant au niveau des organisations de tournois que dans le cadre des discussions avec les grands sponsors de Volley Belgium, qu’elle puisse peser un peu plus que cela n’est le cas pour l’heure sur le cours des opérations menées au plan national. Le budget, qui refera dorénavant l’objet de modifications en cours d’exercice selon l’évolution des besoins ou des circonstances, a été approuvé à l’unanimité.

La partie dite des interpellations a connu deux tableaux. Le premier a permis à l’entité de Volley Bruxelles d’obtenir pour compte de toutes les entités, et ce suite à un “geste” posé par le trésorier de la FVWB, une bretelle financière supplémentaire qui viendra compléter la part qui devait leur revenir en matière de return sur cotisations. Le second a donné l’occasion aux Présidents de plusieurs des entités de réclamer réponse au Président sortant et à son CA à quatre questions qu’ils n’avaient pu poser récemment du fait que la réunion qui avait prévue à cet effet avait été annulée plus que malencontreusement par le Président. Même si, pendant cette série de questions et de réponses, l’on put percevoir et entendre des accents d’une certaine, voire d’une assez grande, instatisafction de la part des interpellateurs, l’Assemblée se termina sur un assez large consensus selon lequel il conviendra, à la faveur du changement de Présidence et du ramaniement prochain d’une partie du Conseil d’Administration, de réviser tant la structure que le mode de fonctionnement de ce dernier.

Affaire à suivre donc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s