Etant donné que tous les tournois continentaux de qualification olympique ont livré leurs verdicts, il est dès lors possible de dresser les tableaux des équipes qui participeront aux deux tournois de volley-ball qui prendront place dans le cadre des prochains Jeux olympiques de Tokyo.

Comment se présentent ces deux tableaux ?

Chez les femmes, on retrouvera les équipes suivantes : Japon (pays organisateur), Chine (championne olympique), Serbie (championne du monde), Etats-Unis, l’Italie, Russie, Brésil, Kenya, Corée, la Turquie, la République Dominicaine, l’Argentine, soit 4 équipes européennes, 3 asiatiques, 1 africaine, 2 américaines du Nord et des Caraïbes, 2 américaines du Sud

Chez les messieurs, les pays représentés à Tokyo seront : le Japon, (pays organisateur), le Brésil (champion olympique), les Etats-Unis, la Pologne, l’Italie, la Russie, la France, la Tunisie, l’Iran, le Canada, le Vénézuela, Argentine, soit 4 équipes européennes, 2 asiatiques, 1 africaine, 2 américaines du Nord et des Caraïbes, 3 américaines du Sud.

Au total, sur les 24 équipes participantes, il y aura 6 pays qui se retrouveront dans les deux tableaux; le Japon, les Etats-Unis, la Russie, l’Italie, le Brésil et l’Argentine, soit 2 nations européennes, 1 asiatique, 1 américaine du Nord et des Caraïbes et 2 américaines du Sud.

Comme il est permis de le constater, cette représentation présente, tant chez les femmes que chez les hommes, l’avantage d’être très illustrative de l’universalisme du volley-ball mais cette qualité a pour principal défaut celui qu’elle n’est pas assez représentative du niveau de jeu de toutes les équipes qui, le Japon mis à part en tant que pays organisateur, étaient sur la ligne de départ pour participer aux épreuves de qualification pour ces prochains Jeux. La cause en est la structure même de la Fédération Internationale de Volley-Ball qui est faite de 6 composantes (l’Europe, l’Afrique, l’Asie, l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord et des Caraïbes). Si cette découpe constitue une garantie qu’ il y ait assurément un pays de chaque (partie de) continent dans chacun des deux tableaux des Jeux olympiques, ce qui constitue un facteur d’émulation et de promotion du volley-ball à l’échelle du monde, la confection des tableaux des cinq tournois intercontinentaux et la limitation du nombre d’équipes à douze unités seulement sont les deux autres raisons qui expliquent comment il est possible qu’une équipe comme celle de Serbie, qui est l’équipe championne masculine du continent dont le niveau de jeu est le plus élevé dans le monde, soit ainsi passée à la trappe.

Ce sujet de réflexion n’est pas nouveau mais n’est pas celui qui, aujourd’hui, plane dans les couloirs des fédérations qui ont raté de peu le ticket pour le Japon. En effet, comme l’on sait, les athlètes de Russie sont sous le coup d’une sanction d’exclusion des Jeux de la part de l’Agence Mondiale de l’Anti-dopage pour des raisons qui auraient trait à des falsifications de données de contrôles remises à ladite Agence. La Russie a porté en appel la décision ainsi arrêtée par l’AMA et, selon la procédure, c’est le Tribunal d’Arbitrage du Sport (TAS) qui aura à se prononcer sur le sort qui sera fait de cet appel et, au-delà de celui-ci, des athlètes concernés.

Que fera la FIVB si le Tribunal d’Arbitrage du Sport confirme la sanction d’exclusion à l’égard des athlètes de Russie ? Les joueuses et les joueurs pourront-ils participer alors aux Jeux sous drapeau neutre ou la FIVB organisera-t-elle deux derniers tournois de qualification pour remplacer les deux équipes russes qui auraient donc été exclues de l’enceinte olympique? Nul ne peut le dire aujourd’hui mais il est à espérer que la FIVB aura pour premier souci celui de faire respecter autant que possible le droit de ces volleyeuses et ces volleyeurs de Russie qui, partout en dehors de leur pays, ont suffisamment montré au cours de ces dernières années qu’elles/ils n’avaient nul besoin de produits prohibés pour obtenir les résultats qui figurent à leur palmarès

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s