Etant donné que Greenyard Maaseik a déjà joué, et gagné en trois sets, contre Tectum Achel ce vendredi soir (25-20225-21/25-14), il n’y a donc que trois matches au programme de l’EuroMillions Volley Championship de ce samedi.

Le VBC Waremme se rendra à Menin et tentera de faire mieux encore que lors du match aller quand, on s’en souvient, les Liégeois n’avaient perdu qu’au bout d’une belle bataille longue de cinq sets.

Les joueurs de Carrur Gand, qui recevront ceux de Haasrode Louvain, se trouveront dans le même état d’esprit que les hommes de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte puisque eux aussi avaient été battus sur le score de trois sets à deux lors du match qui s’était passé à Louvain en début de championnat.

Enfin, le gros match de la journée sera celui qui verra s’affronter les deux équipes, Lindemans Alost et Knack Roulers, qui occupent actuellement dans cet ordre la tête du classement. Quand on sait que ces deux formations se rencontreront à nouveau le 16 février prochain avec le gain de la Coupe de Belgique pour enjeu, il est permis de se demander si l’on n’assistera pas là à une partie de cache-cache vu qu’une victoire des joueurs de Roulers ne leur permettrait quand même pas de ravir la première place du classement à leurs adversaires du jour.

Chez les dames, les cinq matches figurant au programme de cette onzième journée de la compétition présentent tous un attrait indiscutable. Si la rencontre Asterix AVO Beveren – Ladies Limbourg verra ainsi face à face les deux équipes qui ont produit la plus grosse impression jusqu’à présent, la confrontation entre Modal Charleroi et Hermes Ostende sera celle qui vaudra la peine d’être suivie avec grande attention. En effet, les Hennuyères se doivent de l’emporter si elles veulent préserver de réelles chances de terminer la première phase du championnat à l’une des 4 premières places tandis que les Ostendaises chercheront sans nul doute de leur côté à prendre leurs distances avec les joueuses de Charleroi dans cette belle course à l’accès au Final 4.

Quant aux trois autres duels, ils mettront aux prises des équipes qui ont toutes les meilleures raisons de vouloir se distinguer. Face à BWC Lendelede, dont les dirigeants ont fait savoir à la Fédération qu’ils n’inscriront plus leur équipe l’an prochain en Ligue A, les joueuses de Tchalou Volley mettront certainement tout en oeuvre pour (se) prouver qu’elles ne devront pas leur salut assuré en Ligue A du fait de cette douloureuse décision.

Enfin les rencontres entre VDK Gand et Saturnus Michelbeke d’une part et entre Interfreight Anvers et VC Oudegem d’autre part seront plus que disputées dans la mesure même où les joueuses de chacune de ces quatre équipes peuvent raisonnablement entamer la partie en se disant qu’elles possèdent les meilleures chances de l’emporter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s