C’est durant cette semaine que nos deux équipes masculines présentes dans la Men Champions League disputeront, chacune de leur côté, un véritable match-charnière pour la suite de leur parcours dans cette compétition.

Ce mardi tout d’abord, à partir de 18 heures, les Flandriens de Roulers affronteront les champions de Pologne, les joueurs de Zaksa Kedzierzy-Kozle qui les avaient battus au match aller sur la marque de 0-3. A l’époque, les joueurs de Steven Vanmedegael avaient été dominés dans tous les secteurs de jeu et n’avaient, par exemple, pu réaliser un seul bloc face aux très solides attaquants quesont les Parodi, Sliwka,Wisniewski et Baroti. Bref, ils étaient passés au travers de leur match comme cela peut arriver à toute équipe. Qu’en sera-t-il aujourd’hui ? Les Flandriens ont réalisé une excellente prestation samedi face à Lindemans Alost mais cette équipe n’est évidemment pas Zaksa Kedzierzy-Kozle, assez loin de là même. Cela étant, il reste à espérer que Tuerlinckx et ses équipiers réussiront à glaner pourquoi pas ne serait-ce qu’un point, histoire ainsi de donner plus de poids encore à la deuxième position qu’ils occupent pour le moment dans le groupe E.

Pour sa part, Greenyard Maaseik jouera demain à Kazan un match qui se présente sous un jour assez particulier dans la mesure où l’équipe russe est dans l’obligation de réussir un gros carton pour se ménager une petite chance de sortir la tête hors de l’eau dans laquelle elle se trouve plongée actuellement. En effet, lors du match remis de la première journée de ces 1/8èmes de finale qui a eu lieu la semaine, les Russes ont été surpris sur leur propre terrain (battus 14-16 dans le tie-break après avoir mené 14-9!!!) par l’équipe polonaise de Jastrzebski Wegiel qui occupe donc, à la moitié de ce tour de compétition, la première place du groupe C. Cela signifie que l’équipe du Zenit Kazan, multiple fois victorieuse de la Champions League et de la Coupe du Monde des Clubs Champions, est en très mauvaise posture puisqu’elle avait déjà été battue, on s’en souvient, par nos champions de Belgique lors de leur venue à Maaseik.

Comme on peut facilement le deviner, les Ngapeth, Butko, Sokolov,Voronkov et autres stars du Zenit Kazan ne seront pas prêts à faire le moindre cadeau aux joueurs de Joël Banks qui savent qu’ils n’ont en fait que tout à gagner face à cette armada qui donne parfois l’impression d’être trop lourde à s’ébrouer à force de réunir tant de noms aussi prestigieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s