Les joueurs de Knack Roulers ont fait le boulot. Contre les Allemands de Friedrichshafen ils ont gagné le match en quatre sets et ont ainsi enlevé les trois points qui leur permettent non seulement de consolider la deuxième place de leur poule mais également de conserver l’espoir de se qualifier pour les 1/4 de finale de la Champions League en tant qu’équipe faisant partie des 3 meilleures deuxièmes des cinq poules de ces 1/8èmes de finale.

Sans être d’un tout haut niveau technique (il y eut trop de déchets au niveau des services tant d’un côté que l’autre du filet), la partie fut haletante à souhait. Dans le premier set, les Allemands donnèrent longtemps l’impression qu’ils allaient l’emporter mais les Flandriens, qui s’étaient accrochés tant bien que mal jusqu’alors, sortirent, par l’entremise de Fragkos, la tête hors de l’eau en revenant d’abord de 20-23 à 23-23, en sauvant deux balles de set ensuite, à 23-24 et à 24-25, avant de l’emporter finalement 28-26.

Les hommes de Steven Vanmedegael étaient-ils sur les bons rails pour filer vers un net succès ?

On put le croire pendant un bon bout de la deuxième manche quand les Flandriens eurent pris un bel avantage de quatre points qu’ils gérèrent jusqu’au moment où , à 18-15, ils connurent un gros coup de mou et furent dépassés par l’équipe allemande au sein de laquelle le slovaque Krisko se montrait particulièrement efficace. Knack Roulers reprit bien les commandes de la partie à 20-19 et les conserva jusqu’à 24-23. Faute de bons services alors, les locaux ne purent toutefois conclure et c’est ainsi que les visiteurs s’imposèrent sur le fil, 26-28.

Tuerlinckx et ses équipiers étaient dos au mur tant ils savaient bien qu’ils ne pouvaient plus se permettre la moindre perte de set s’ils voulaient conserver une chance de participer aux 1/4 de finale de la Champions League. Emmenée par son capitaine qui signa une belle fin de rencontre, l’équipe flandrienne monta plus franchement au créneau et se fit, avec Verhanneman et Fragkos plus percutants en attaque que lors des deux premières manches et avec Fasteland excellent au bloc (7 au total), plus dominatrice des débats.

La partie prit alors une autre tournure dans la mesure où, de fait, il n’y en eut plus que pour les Roulariens qui s’imposèrent sans plus connaître le moindre fléchissement : 25-19/25-17.

Lors de leur prochaine et dernière rencontre dans ces 1/8èmes de finale, Knack Roulers affrontera Novi Sad, l’équipe championne de Serbie. Comme un succès acquis en 3 sets est tout à fait envisageable (ce fut le cas lors du match aller), l’équipe flandrienne peut continuer à entrevoir la qualification pour les 1/4 de finale de la Champîons League. Ce serait fameux….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s