Trois matches disputés en cinq sets et le quatrième en quatre sets, le public qui a été assister aux rencontres de cette seizième journée de la compétition de Ligue A dames a été plus que comblé ce mercredi soir.

Pour ce qui concerne les deux chocs qui voyaient les quatre premières équipes du classement sur les terrains, la victoire est finalement revenue aux deux formations qui avaient l’avantage de jouer à domicile .

Cela signifie que Asterix Beveren a battu VDK Gand et que Hermes Ostende a fait de même face aux leaders de cette première phase du championnat. Et, dans les deux cas, la victoire s’est jouée dans le tie-break.

A Beveren, les championnes de Belgique ont été menées deux sets à un (25-12/24-26/20-25) avant de se reprendre et de terminer la partie en force (25-14/15-5). A Ostende, les tenantes de la Coupe de Belgique ont dominé les échanges pendant les deux premiers sets (25-17/25-20) avant de fléchir , et ce, assez nettement même dans la quatrième manche 23-25/11-25). Les Côtières voulaient vaincre les Limbourgeoises et, au prix d’un beau redressement, sont parvenues à leurs dins : 15-11.

Au classement, les Limbourgeoises conservent la première place mais ne devancent plus les joueuses de Kris Vansnick que de deux unités. A la troisième place, on trouve le VDK Gand qui compte à présent trois points de retard sur son vainqueur du jour tandis que les Ostendaises ne sont plus distantes des Gantoises que de trois points également. Comme on le voit, il n’y a que huit points de différence entre les joueuses de Tongres et celles d’Ostende et cela veut dire que le Final 4 promet d’être plus disputé qu’il ne l’a été depuis très longtemps.

Quant au match entre Modal Charleroi et WBC Lendelede qui restait sur une série de beaux résultats, il a vu le succès des Hennuyères qui ont montré ce mercredi qu’elles valaient beaucoup mieux que ce qu’elles avaient laissé paraître samedi dernier face aux joueuses des Ladies Limbourg.

Certes, leur début de rencontre ne fut pas des plus fameux. Elles virent tout d’abord Camille Hannaert se blesser et les Flandriennes s’emparer de la première manche de 16-25. Heureusement, elles se reprirent de très belle manière et, dès lors qu’elles eurent trouvé la bonne carburation, elles filèrent vers une victoire qui ne fut plus à portée des visiteuses comme en attestent les chiffres des trois derniers sets : 25-21/25-16/25-18).

Enfin, je signalerai que, dans le cadre de la CEV Cup Messieurs, l’équipe de Lindemans Alost a, face à la solide équipe russe de Novosibirsk, bien résisté et a même mené 24-25 pendant le premier set (27-25) avant de perdre les deux suivants sur un double 25-16 qui est fait pour indiquer qu’il y avait une certaine différence de niveau entre les deux formations en présence. Le match retour aura lieu le 4 mars prochain et les Flandriens se devront donc de l’emporter en moins de quatre sets pour avoir le droit de disputer un Golden Set qui serait alors décisif pour l’accès aux ½ finales de la deuxième épreuve de la Confédération Européenne de Volley-Ball.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s