Trois de nos équipes belges se trouveront sur les terrains pour y défendre leurs chances de qualification dans le cadre des compétitions européennes qui seront à l’affiche ce mardi et ce mercredi.

Ce seront les championnes de Belgique qui, ce mardi à partir de 18 heures, ouvriront le bal. Elles seront opposées aux Allemandes de Palmberg Schwerin qui les avaient battues 1-3 lors du match-aller. La tâche des joueuses de Kris Vansnick ne sera pas simple. A Beveren, les Allemandes ont fait montre de très belles qualités sur le plan offensif et au niveau des services. Comme il serait étonnant qu’elles aient perdu tous ces atouts depuis leur venue dans notre pays, les Flandriennes devront donc se surpasser, et plus encore, pour être en mesure de venir à bout de cette très forte formation de Schwerin.

Demain, il y aura deux rencontres qui débuteront toutes deux à 20h30. L’une aura la Champions League pour cadre et verra Knack Roulers affronter les Italiens de la Lube Civitanova qui ne sont autres que les tenants des titres de meilleure équipe européenne de club et de meilleure équipe mondiale de club. L’autre sera moins prestigieuse mais n’en sera pas moins importante pour les joueurs de Lindemans Alost qui tenteront de bousculer les Russes de Novosibrisk, conduits par le Polonais Fabian Drzyzga, et de remporter cette confrontation en moins de quatre sets pour avoir ainsi le droit de disputer le Golden Set qui serait alors décisif pour la qualification pour les 1/2 finales de cette compétition européenne.

A Roulers, la donne est quelque peu différente car on n’en sera ici qu’au stade du match aller et les Flandriens savent que leurs chances de qualification finale pour les 1/2 finales de la Champions League sont, face à une telle pléiade de vedettes d’envergure mondiale, de l’ordre d’un rêve fait lors d’une nuit extatique. Il n’empêche. Ce match de gala vaudra la peine d’être vécu (il sera retransmis par VOO World Sport et Sporza) tant il est vrai que les Tuerlinckx, Verhanneman et autres sont de vrais guerriers du volley d’une part et que, d’autre part, l’on ne peut jamais être déçu de voir à l’oeuvre des joueurs de la trempe des Juantorena, Massari, Leal, Ghaffour, Kovar, Bieniek pour ne citer que quelques-unes des stars de cette armada de luxe au sein de laquelle notre compatriote Stijn D’Hulst tient une très belle place à son poste de passeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s