Suite à une conférence téléphonique entre le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le gouverneur de Tokyo Yuriko Koike et le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, les Jeux olympiques 2020 ont été reportés de 12 mois, soit en juillet 2021.

L’été 2021 est la dernière date à laquelle ces Jeux olympiques pourraient avoir lieu, a déclaré Shinzo Abe. Il a confirmé que Thomas Bach avait accepté ‘à 100%’ la proposition de reporter les JO ‘d’environ un an’ face aux pressions croissantes dues à la menace du coronavirus.

Le Premier ministre japonais avait déjà déclaré hier qu’un report était inévitable si les Jeux de 2020 ne peuvent être organisés de manière complète en raison de la pandémie de coronavirus. ‘Si la décision du CIO signifie qu’il devient impossible d’organiser les Jeux olympiques sous une forme complète, comme je l’ai déjà dit, alors il faudra peut-être décider de les reporter’, avait-il déclaré au Parlement lundi.

Le même jour, le Canada et l’Australie avaient indiqué qu’ils n’enverraient pas d’athlètes cette année. Le Comité olympique des États-Unis s’est ensuite joint à l’Association olympique britannique et aux Comités olympiques d’Allemagne, d’Australie, du Brésil et de Norvège pour demander un report. Dans la foulée, le président de la Fédération internationale d’athlétisme Sebastian Coe avait à son tour demandé au président du CIO Thomas Bach de reporter les Jeux olympiques de Tokyo. Les athlètes avaient par ailleurs annoncé que leur santé serait mise en danger s’ils continuaient à s’entraîner.

Historique

C’est une décision historique, puisqu’il s’agit du premier report de l’histoire moderne de la compétition, née il y a 124 ans. Les Jeux n’avaient été complètement annulés que pendant les périodes de guerre mondiale (les éditions de 1916, 1940 et 1944) mais jamais suspendus ni reportés.

Si cette décision a mis autant de temps à être prise, c’est qu’elle sera pleine de conséquences économiques pour le Japon et pour le Comité Olympique International, mais aussi sportives pour les athlètes déjà qualifiés. Le coût de l’organisation des Jeux est estimé à 12,6 milliards de dollars, une somme à laquelle s’ajoute désormais un cauchemar logistique dû au retard qui sera apporté aux disponibilités des lieux et logements. Pour ce qui concerne le CIO, il aura à faire face à la question des contrats commerciaux et de diffusion, qui sont faramineux, mais aussi à celle de la responsabilité d’un report qui se posera dans ce qui ne manquera pas d’être un véritable enchevêtrement juridique.

Un report à 2021 pourrait également signifier le chamboulement d’autres compétitions prévues l’année prochaine, comme les prochains Championnats du monde d’athlétisme, qui pourraient à leur tour être reportés d’un an.

Pour la famille du volley-ball, les effets de ce report se marqueront tant sur le volley-ball que sur le beachvolley. Au niveau du volley proprement dit, ils occasionneront plus que probablement des changements de dates pour l’organisation des championnats d’Europe et des autres continents. Ils seront cependant plus marquants pour les compétitions de beachvolley. En effet, il est à penser que tout le système de qualification pour les Jeux de 2020, qui avait fort perturbé ces derniers temps par l’annulation de certains grands tournois et/ou par les difficultés de transport dans le cas d’autres épreuves, sera reconduit dans sa totalité pour la qualification des Jeux de 2021 mais, ce, en y intégrant sans doute un “zeste” de résultats déjà acquis au cours de cette saison/ écoulée ou des deux dernières saisons écoulées.

Ce sera tout bénéfice pour notre paire Dries Koekelkoren/Tom van Walle qui, on le sait, n’avait pu défendre ses chances au début de cette saison 2019-2020 du fait de la grave blessure encourue par Tom à la fin de la saison précédente.

Comme quoi, le grand malheur des uns peut parfois faire le petit bonheur des autres.

Cet article reprend dans sa première partie l’essentiel des données fournies à propos de ce report des Jeux par le magazine « Express ». Jpb.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s