Le Président de Volley Belgium a fait savoir, ce vendredi 24 avril, que le CA de Volley Belgium se rangeait à la proposition d’ accord amiable que le Parquet fédéral avait faite dans le cadre de l’action administrative lancée par le club de Tchalou. Vous vous souviendrez certainement que le CA de Volley Belgium avait décidé d’arrêter les classements des différents championnats nationaux à un moment tel que la date qu’il avait retenue avait pour effet de mettre, au niveau de la Ligue A Dames, l’équipe de Tchalou dans la position d’équipe descendante.

Cette prise de position était d’autant plus « étonnante » que le programme des rencontres prévues pour les play-offs de ce championnat faisait clairement apparaître que l’équipe de WBC Lendelede, dont les dirigeants avaient signalé quelques semaines auparavant qu’ils retireraient leur équipe de la compétition à l’issue de la première phase de celle-ci, ne faisait plus partie du programme des rencontres à venir et était ainsi déjà considérée comme dernière du présent championnat 2019-2020.

S’arc-boutant sur une interprétation de textes qui reposait sur de mauvaises bases , les administrateurs de Volley Vlannderen ne voulurent rien entendre et, malgré les arguments développés par trois des quatre administrateurs émanant de la Fédération de Volley Wallonie Bruxelles, imposèrent leurs vues et maintinrent Tchalou à la dernière place du classement de la Ligue. D’où le recours du club hennuyer devant les instances judiciaires de Volley Belgium et l’avis rendu assez rapidement par le Parquet fédéral qui est cet organe qui analyse en premier lieu les dossiers introduits pour être jugés.

Dans son avis, le Parquet s’était montré très sévère à l’encontre du Conseil d’Administration de Volley Belgium et, en conclusion d’une analyse dans laquelle il considérait que le CA n’avait pas agi en respectant le principe de bonne administration, proposait de corriger le classement contesté et d’inverser les positions des équipes de Tchalou Volley et de BWC Lendelede. Mettant ainsi celle-ci en dernière position et non plus l’équipe hennuyère.

Pour que ceci soit coulé en forme de décision finale, il fallait que le CA Volley approuve cette proposition qui n’avait que valeur de règlement à l’amiable.

Ce qui est donc chose faite à présent. Mettant ainsi un point final à ce malencontreux épisode dont Volley Belgium aurait pu aisément se passer avec un minimum de bon sens, à défaut même d’esprit de bonne administration.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s