Vous trouverez ici tous les renseignements utiles pour tenter d’accéder à l’obtention d’une partie du Fonds d’urgence des 4 millions annoncé par Mme Glatigny, la Ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour venir en aide au secteur du monde sportif touché par les effets des mesures dites de confinement.

Comme dit dans le texte de présentation du Vade Mecum et du formulaire qui devra être chargé dans l’application SUBside entre le 15 et le 19 juin, “la subvention est destinée à soutenir des opérateurs actifs reconnus dans le secteur du sport par la Fédération Wallonie-Bruxelles dont la viabilité financière est menacée du fait de l’application des mesures sanitaires de confinement”.

En d’autres termes, cela signifie que tous les clubs affiliés à la FVWB y ont droit. Cela veut-il dire que tous recevront partie significative de ce qui est présenté par certain(e)s comme un ballon d’oxygène pour le monde du sport alors que d’autres, dont je fais partie, considèrent que ces 4 millions ne représentent que fort peu. Tant par rapport à la place et au rôle des “opérateurs” du Sport dans la société d’une part que par rapport à la perte subie par les clubs qui n’ont pas été en mesure mettre la fin des championnats à profit pour organiser toutes ces activités (tournois amicaux, beachvolley récréatif, soirées de fin de saison, …) qui leur auraient permis d’engranger ces quelques milliers d’euros utiles pour boucler les comptes de la saison d’autre part.

Etant donné que le monde du sport aura démontré une nouvelle fois qu’il n’est pas armé à l’égal d’autres secteurs qui ont su se faire entendre et continuent et à se faire bien entendre pour réclamer des pouvoirs publics des moyens en proportion de leur importance dans la Vie de la Cité, force sera donc pour les clubs, associations et fédérations de sport de se contenter de la “galette ministérielle” qui a été ainsi mise sur la table. Pour en recevoir un bout, la partie s’annonce assez serrée à mener. En effet, le questionnaire n’est pas des plus simples à remplir dans la mesure où il y est surtout demandé de justifier des pertes subies au niveau des dépenses et où il sera toujours difficile de justifier des manques de recettes d’activités qui n’ont donc pu avoir lieu entre le 13 mars et le 14 juin de cette année.

Cela étant, il est à espérer que celles et ceux qui auront à examiner les formulaires qui seront renvoyés par les “opérateurs” sauront appréhender au mieux l’étendue réelle des pertes financières de ceux qui auront effectué le parcours du combattant, c’est-à-dire celui du formulaire.

Qui sont les bénéficiaires potentiels? Comment introduire ledit dossier ? Quelles sont les dépenses admissibles ? Voilà quelques-unes des questions dont vous trouverez les réponses dans le Vade Mecum dont il est nécessaire de prendre connaissance avant de “s’attaquer” au formulaire qui, il est bon de le rappeler, ne doit pas être envoyé à l’Administration Générale des Sports mais être chargé dans l’application SUBside entre le 15 et le 19 juin.

Bonne chasse et bonne chance déjà.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s