A défaut d’être réellement extraordinaire par l’originalité des décisions adoptées, l’assemblée de la Fédération de Volley Wallonie-Bruxelles fut moins ordinaire que ne le donnait à penser son qualificatif de base. En effet, en plusieurs de ses points, cette réunion, qui se tint dans de remarquables conditions de protection sanitaire à l’Axis Park de Mont-St-Guibert, fournit l’occasion à quelques délégués de faire état de leur mécontentement sur certains des points qui ont, au cours de l’année écoulée et de ces derniers mois, donné de la Fédération une image où le chaotique a parfois pris la forme du fantasmagorique mais également à d’autres de faire le point sur son état de santé, sportive et financière, au sortir de d’année 2019.

De fait, l’assemblée connut cinq temps forts. Le premier fut celui qui vit les délégués éplucher et approuver très grande partie d’une importante série de modifications apportées au Réglement d’Ordre Intérieur et portant sur des matières très diverses comme les Centres de développement fédéraux, les cartes de coach, les doubles affiliations entre deux clubs, la double affiliation joueur, règlement juridique…

Ensuite, ce fut au tour du rapport d’activité de l’année 2019 d’être soumis à l’examen et à la ratification des délégués. Ce point souleva des interventions et des commentaires dont on retiendra surtout deux éléments qui méritent d’être mis en exergue. Le premier est que, lorsqu’il est fait la comparaison du nombre des licencié(e)s entre 2017 et 2019, il a été relevé que la Fédération avait perdu 263 membres mais que, plus dérangeant encore, c’était essentiellement au niveau des jeunes de moins de 18 ans que cette perte s’était produite (-105 filles et – 253 garçons).

Après avoir relevé que le rapport technique était le plus consistant (et, en particulier, celui ayant trait à la partie “Formation des cadres”) de tous ceux qui faisaient partie du document présenté, le même délégué fit remarquer que des points importants comme l’évocation des Assises et tout le volet de la représentation de la FVWB au sein du Conseil d’Administration de Volley Belgium n’avaient pas été traités dans le rapport d’activité 2019 proprement dit. Enfin, il termina son intervention en brossant le curieux “tableau” qu’était devenu celui du Conseil d’Administration de la FVWB et en appelant de ses voeux que soient revus la composition et le mode de fonctionnement de cette “usine à gaz”. La proposition tombait à pic. En effet, le Président Van Daele avait, en d’autres termes, évoqué cette question dans son speech d’accueil et marqua son accord pour que la prochaine Assemblée générale du mois de décembre inscrive cette révision du CA de la FVWB à son ordre du jour.

L’assemblée passa ensuite à l’examen des comptes de l’exercice 2019. Ceux-ci se terminant par un solde positif, ils ne donnèrent pas lieu à de nombreux échanges. Ils n’en furent pas moins intéressants pour autant. En effet, ils permirent de faire apparaître que, même si la Fédération disposait de plus de liquidités que ce n’était le cas en 2016, et ce principalement par l’effet d’une réduction très importante de la masse salariale, la situation bilantaire de la Fédération prêtait toujours à inquiétude d’une part tandis que le compte d’exploitation 2019 aurait été déficitaire comme l’avait été celui de 2016 s’il s’était trouvé dans les mêmes conditions d’écriture comptable de l’époque quand l’inscription des subventions à venir n’était pas autorisée d’autre part. Comme quoi, chacun(e) fut ainsi bien averti(e) que la Fédération n’avait pas encore découvert l’arbre qui portait des billets de banque à ses branches.

Après ces chiffres approuvés par l’Assemblée, celle-ci passa à la phase des élections. A celles des membres des différentes instances juridiques nouvellement instaurées d’abord et à celles des trois nouveaux membres appelés à siéger dans le Conseil d’Administration par après. Ces votes se passèrent sans dommage pour ces trois candidats. Ainsi furent élus de confortable manière Denis Van Bever du CP du Hainaut, Thierry Biron du CP de Namur et Eric Davaux de l’entité du Brabant Wallon.

Le gâteau de clôture fut fait d’une interpellation présentée par le Comité provincial et défendue par Michel Hourlay. Espèce de pot rassemblant plusieurs griefs adressés à l’encontre de plusieurs décisions prises par différentes têtes francophones faisant partie du Conseil d’Administration de Volley Belgium, de la FVWB ou de ses cellules, cette interpellation rata sa cible dans la mesure même où, loin d’être toujours bien ajustée, elle n’alla pas jusqu’au bout de son intention. Elle n’en fut pas moins salutaire tant elle permit à d’aucuns de prendre la parole et d’avoir pu se faire entendre sur l’un ou l’autre de ces sujets qui ont défrayé la chronique et qui continueront à faire l’objet de commentaires divers quand les buvettes seront à nouveau ouvertes dans les salles de sport.

C’est ainsi, sans “demande de vote de méfiance à l’égard d’un ou plusieurs administrateurs”, que prit fin cette assemblée générale qui, dans son ensemble, aura été d’une belle tenue. Une assemblée qui aura été marquée d’une très nette aspiration commune à voir la Fédération “nettoyer devant sa porte” et à remettre bon ordre en sa direction intérieure d’une part et à se faire autrement active en maints domaines sportifs d’autre part.

Puissent donc ces bonnes intentions se muer rapidement en belles réalisations. Tout en sachant cependant que rien ne se pourra si, au sein de l’équipage qui conduit la Fédération et qui vient d’être partiellement renouvelé, il n’y a pas, comme le chantait si bien Georges Brassens, l’esprit des “Copains d’abord”.

Des bateaux j’en ai pris beaucoup, Mais le seul qui ait tenu le coup, Qui n’ait jamais viré de bord, Mais viré de bord, Naviguait en père peinard Sur la grand-mare des canards, Et s’app’lait les Copains d’abord Les Copains d’abord.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s