La recrudescence de la propagation du coronavirus dans le pays a entraîné, comme on le sait, un raffermissement des mesures de protection sanitaire qui étaient d’application dans le cadre de la phase 4 du plan de déconfinement. Etant donné que ces mesures ont été présentées en long et en large dans tous les organes de presse, il n’est pas utile de les reprendre ici dans le détail.

Pour faire bref et concis, il suffira de dire que les mesures ainsi arrêtées lundi dernier par les Autorités faisant partie du Conseil National ont retrouvé un caractère plus préventif et plus coercitif que celles qui, dans le premier train de la phase 4 du Plan de déconfinement, s’étaient faites plus adoucies et moins contraignantes par rapport à celles que l’on connaissait au sortir de la période de confinement.

Notre vie de tous les jours connaît ainsi un nouveau coup de frein vers ce retour à cette situation qui est appelée “la vie d’avant” et, bien évidemment, le sport s’en trouve affecté comme tous les autres secteurs qui sont appelés à mettre les gens en relation les uns avec les autres.

Ainsi, depuis l’annonce des nouvelles mesures prises par le CNS de lundi dernier, plusieurs fédérations ont déjà pris attitude. La Fédération de tennis, l’AFT, a fait savoir que les interclubs, qui devaient débuter tout prochainement, étaient purement et simplement annulés. Pour leur part, les différentes entités composant la Fédération Royale Belge de Basket-ball ont décidé d’interdire l’organisation de matches amicaux et de tournois jusqu’au dimanche 30 août inclus.

L’Union Royale Belge de Handball (URBH) a, pour sa part, déjà décidé de repousser au début du mois d’octobre la date d’ouverture de ses compétitions nationales et régionales pour les seniots et pour les jeunes.

Et quid du côté des Fédérations de volley-ball qui composent Volley Belgium, autrement dit la Fédération Royale Belge de Volley-Ball ?

La Fédération de Volley-ball Wallonie Bruxelles tenait hier soir un Conseil d’Administration et a débattu de son positionnement en cette matière délicate. Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, elle communiquera sur ces points au plus tard ce vendredi, c’est-à-dire une fois qu’il lui sera possible de publier une position commune avec l’aile flamande de Volley Belgium, qui se réunit ce jeudi soir et qui devrait également prendre attitude sur toute cette problématique des tournois, matches amicaux et des débuts de championnat.

Dans quel côté tombera la pièce ?

Sur base de ce qui a déjà été décidé par d’autres fédérations sportives, il est à penser que notre sport s’inscrira dans ce même courant de grande prudence. Il faut donc s’attendre à ce que les instances des différentes composantes de Volley Belgium annoncent tout bientôt, et d’une voix commune, une série de mesures de restriction pour les activités programmées au mois d’août et de diverses formes de report pour les compétitions à caractère national ou communautaire dont le début était prévu au mois de septembre.

Il n’y a donc plus beaucoup à attendre pour savoir de quoi sera fait le paysage du volley-ball dans nos contrées au cours des prochaines semaines. Wait and see.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s