C’est samedi qu’ont eu lieu les trois matches de la première journée du championnat de la Ligue masculine de volley-ball. On le sait, le quatrième match qui était prévu au calendrier et qui aurait dû opposer le VBC Waremme à Haasrode Louvain avait été reporté du fait que, dans les deux équipes, il y avait des joueurs ou des entraîneurs qui auraient manqué à l’appel du fait de leur participation au succès des Young Red Dragons à Brno.

Cela étant, d’autres équipes auraient pu également demander le report de leur match pour le même motif que celui qui vient d’être évoqué mais ils ne le firent pas pour des motifs d’ordre purement économique.

Si le club de Caruur Gand s’est dit et a dit qu’il avait tout à gagner, financièrement parlant, à jouer son premier match de la saison à domicile avec pour affiche le nom de Knack Roeselare, il savait dans le même temps que, privée de trois des Young Red Dragons sélectionnés pour l’Euro U20, son équipe n’avait pas de grandes chances d’inquiéter Tuerlinckx et ses équipiers. Ce qui fut bien le cas puisque ceux-ci l’ont emporté en trois sets et sans trop devoir puiser dans leurs réserves : 18-25, 20-25 et 17-25.

Le club de Lindemans Alost avait également cru bon de ne pas demander le report du match que son équipe, privée quant à elle des services de D’Heer, était appelée à disputer contre Decospan Menin.

Mal lui en a pris car les Alostois ont subi un revers auquel ils ne s’attendaient certainement pas. En effet, les joueurs du coach Devoghel ont été battus à la régulière par la formation entraînée par Frank Depestele, et ce, au terme d’une bataille longue de cinq sets et que le joueur bulgare Lapkov a marquée de sa forte empreinte (26pts!) tout au bénéfice de l’équipe de Menin : 23-25/26-24/25-15/19-25 et 10-15.

Quant au troisième match du programme, le derby limbourgeois entre Tectum Achel et Greenyard Maaseik, il est également revenu aux visiteurs. Ceux-ci ont bien perdu le premier set sur la marque de 25-21 mais, avec un Jolan Cox qui montra à cette occasion que sa dernière année passée à Nice ne lui avait rien fait perdre de son efficacité (24 points), les hommes de Joël Banks s’imposèrent 19-25, 24-26 et 21-25. Le match fut de bonne qualité et permit de voir que Max Staples, le renfort australien de l’équipe d’Achel et les deux iraniens de la formation de Maaseik, Esfandiar Amirhossein ( un attaquant de 2,09m et auteur de 24 points samedi dont 4 au bloc) et Karimisouchelmaei Javel (un passeur de 2,04 m dont le nom n’est vraiment pas facile à retenir) constitueront un beau « plus » pour le niveau général de la compétition à venir. On s’en réjouit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s