Le match qui opposait Caruur Gand à VBC Waremme donna lieu à une partie assez particulière das la mesure même où, pour des raisons liées à la mise en quarantaine des joueurs U20 qui étaient revenus de Brno, les deux équipes ne purent aligner Van Elsen et Plaskie d’un côté et Fafchamps et Perin de l’autre. Le match n’en fut pas désagréable à suivre pour autant. Et, dans la première manche, on eut même la belle surprise de voir que, avec Zoodsma dans son nouveau rôle à l’attaque, la formation liégeoise affichait une belle efficacité. Cela lui permit d’ailleurs de remporter le premier set après avoir mené la valse pendant le premier tiers de celui-ci et être passé de 23-22 à 23-25. Par la suite, la réception des Liégeois manqua quelque peu de précision tandis que le bloc ne parvenait pas à faire assez obstacle aux attaques de Jente De Vries et de Gilles Vandecaveye. Faute de grands changements possibles, la rencontre ne changea pas de physionomie et c’est ainsi que, graduellement mais inexorablement, les Flandriens prirent le meilleur sur leurs opposants dans chacun des trois sets suivants : 25-20/25-19/25-17.

L’autre match du jour mettait en présence Greenyard Maaseik et Lindemans Alost. Il a vu la nette victoire des Limbourgeois qui s’alignèrent avec Thys et Kindt au centre, tout comme cela avait été le cas à Amriswil. Même si ces deux joueurs ne rapportèrent, comme bloqueurs, que deux points au total des trois sets au team limbourgeois, cela n’empêcha pas celui-ci de dominer une équipe alostoise qui ne lui résista que pendant la première manche. On retiendra de cette confrontation que Esfandiar ne commit qu’une seule erreur au cours de toute la partie et qu’il marqua la bagatelle de 19 points sur un total de 22 attaques tandis que Cox fit à peine moins bien avec un score de 15 points sur 20 attaques.

Du côté alostois, Sidl et Rybicki soutinrent bien la comparaison au nombre de points marqués, respectivement 15 et 10, mais pas en terme d’efficacité par rapport au nombre d’attaques effectuées.

Par cette victoire, Greenyard Maaseik s’est ainsi quelque peu regonflé le moral après son élimination du de la CEV Champions League. A ce propos, je vous dois des excuses car je vous ai signalé que le premier tour de l’épreuve européenne se déroulait en trois tournois disputés chez chacune des trois équipes d’une poule alors que, de fait, le premier tour, comme le second d’ailleurs, se déroulait, et se déroulera, en un seul tournoi organisé chez l’une des trois équipes des poules concernées. Dans le cas de Maaseik, c’était à Amriswil avec les résultats que je vous ai détaillés durant la semaine écoulée.

Chez les dames, il y avait deux matches au programme de la première journée de la compétition. Comme on le sait, les deux équipes hennuyères étaient appelées à se produire, Modal Charleroi à Michelbeek et Tchalou Volley à Asterix Beveren. Les résultats obtenus par les deux porte-fanions du volley-ball francophone au plus haut niveau de la compétition féminine sont plus qu’encourageants. En effet, si les joueuses de Tchalou ont été battues en trois sets par les championnes de Belgique, on notera également qu’elles ont fait mieux que se défendre dans la troisième manche qu’elles n’ont perdue que par le plus mince des écarts : 25-19/25-15/24-26.

De leur côté, les joueuses de Modal Charleroi ont fait mieux encore puisque, après avoir loupé complètement leur premier set (25-18), elles ont bataillé dans chacun des quatre sets suivants dont elles ont remporté le principal, le tie-break. Quand vous aurez pris connaissance du détail de ces quatre sets, vous aurez compris que la rencontre fut plus que disputée : 25-27/26-24/23-25/15-17.

La joie de la victoire n’en fut que plus savoureuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s