Alors que la compétition de la Ligue Messieurs se déroulera « normalement » , même si cela se fera sans public, celle de la Ligue Dames reprendra, quant à elle, son cours ce samedi. Elle le fera cependant en boitant. En effet, les neuf clubs évoluant à ce niveau de la compétition nationale n’ont pu s’accorder sur les modalités à appliquer pour reprendre, tous ensemble, le chemin des salles.

Ainsi, à la différence de ce que, sous la conduite de Philippe Boone et de Marc Spaenjers, les clubs masculins ont pu mettre en place pour que les rencontres de l’EuroMillions Volley League puissent se jouer avec l’aval des Autorités gouvernementales, les neuf clubs féminins n’ont pu faire preuve de la même unité de vue. Et c’est de la sorte que s’explique la situation plus que chaotique que présente cette Ligue qui, avec cinq clubs qui sont décidés à faire ce qu’il faut pour permettre à leurs joueuses de jouer en respectant toutes les normes imposées en matière de sécurité sanitaire et quatre autres qui ont décidé de ne pas jouer jusqu’au début du mois de janvier, montre ici combien elle est fragile par rapport à sa consoeur masculine. Et combien , dans le même temps, elle met en lumière le curieux rôle de Volley Belgium qui n’est pas en mesure d’imposer une ligne de conduite aux clubs féminins alors qu’elle n’a cessé et ne cesse de mettre des bâtons dans les roues de la Ligue masculine quand celle-ci parle pourtant d’une seule voix et veut avancer dans une seule direction, celle d’une professionnalisation accrue de la gestion de ses membres.

Cela étant, il y aura donc ce week-end deux matches au programme des dames et quatre à celui des hommes.

Du côté féminin, il y aura un certain Tchalou Volley -VC Oudegem qui retiendra l’attention de beaucoup d’observateurs. En effet, les Hennuyères ont montré, lors du match qu’elles ont livré contre Astérix Beveren à l’occasion de la première journée du championnat et à coup sûr lors du troisième set de ce match, qu’elles avaient de beaux atouts pour connaître une saison 2020-21 plus brillante que celle de l’édition précédente. C’est bien pourquoi on se réjouit de voir si ces signes encourageants se confirmeront, ce samedi à l’occasion de la rencontre que les protégées d’Ugo Blairon disputeront ce samedi à 17 heures contre celles de Fien Callens.

Du côté masculin, on suivra dimanche après-midi, à partir de 14 heures, le match qui verra les joueurs du VCB Waremme affronter les Flandriens de Knack Roulers. Les Liégeois feront-ils aussi bien contre les leaders actuels du championnat que ce qu’ils ont montré mercredi face aux joueurs de Lindemans Alost ? On ne peut l’espérer tout en formulant cependant le voeu que, dans ce cas, Abinet et ses équipiers fassent preuve de plus de maîtrise de leur impétuosité et de plus de sang-froid si, d’aventure, ils venaient à se trouver dans la situation favorable d’enlever un set ou mieux encore ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s