Knack Roulers s’est forgé pendant le premier set l’occasion de pouvoir enlever son premier set du tournoi, et qui sait mieux encore, mais a flanché dans les moments cruciaux de la manche initiale et n’a plus été en mesure de rivaliser par la suite avec son adversaire du jour. Pourtant, celui-ci, l’équipe russe de Kuzbass Kemerovo, n’était pas dans son meilleur jour ce mercredi. De fait, l’équipe russse, peut-être encore sous le coup de son court échec subi la veille contre Modena, a été en quelque sorte à l’image de sa star, Zaitsev, qui a débuté la partie en ayant laissé son esprit à l’hôtel et qui se mit à jouer quelque peu à son niveau habituel à partir du deuxième set.

En effet, la première manche fut menée quasi de bout en bout par D’Hulst et ses partenaires. Les Flandriens étaient bien dans le rythme de la partie, livrant lourd et étant bien présents au filet tandis que les Russes se montraient surtout efficaces par leurs attaques en premier temps et en pipe. Quand le marquoir indiqua 22-20, les équipiers de Kobzar signèrent trois beaux points auxquels ceux de Tuerlinckx répliquèrent en en inscrivant deux. Les hommes de Steven Vanmedegael ne purent malheureusement conclure et c’est même sur deux attaques out de Verhanneman, qui avait pourtant été le meilleur scorer de Knack jusqu’alors, que le set revint 24-26 au team russe qui, avant cela, n’avait été au commandement du marquoir qu’à deux reprises : 8-9 et 22-23 !

Le match avait déjà pris de la sorte sa tournure définitive. Les Russes purent alors compter sur un Zaitsev plus fringant en attaque et au service tandis que les locaux perdaient leur volley-ball dans de vaines palabres avec l’arbitre et en axant par trop leur jeu sur un Tuerlinckx (35% seulement d’efficacité) qui essuya quelques contres ressemblant à de grosses chaussettes d’hiver. A 7-15, Vanmedegael remplaça Fragkos, faible en attaque, par Desmet et le culot de celui-ci permit à son équipe de retrouver un peu de son tonus de début de match. Cela n’empêcha toutefois pas Keremovo de filer bon train vers le gain de la manche : 16-25.

Le troisième set connut un déroulement en deux temps avec un très bon départ des Flandriens qui comptèrent jusqu’à 3 points d’avance mais qui, à partir du moment où les Russes firent passer le marquoir de 13-12 à 13-16, furent décontenancés et durent abdiquer 20-25 malgré le très beau travail de Deroey comme libéro et quelques belles attaques de Verhanneman (meilleur scorer du match avec 17 points) et de Desmet qui a montré qu’il était capable du meilleur dans le domaine offensif comme du moins bon en réception et au service.

Demain, Knack Roulers affrontera à partir de 20h30 l’équipe de Modena qui a battu Verva Warszawa en trois sets : 25-21/25-17 et 26-24. C’est dire si sa tâche s’annonce assez gigantesque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s