Le VBC Waremme s’est enfin imposé et il l’a fait de très belle manière contre une équipe de Caruur Gand qui restait sur une série de deux succès consécutifs en l’espace de cette dernière semaine.

Les Liégeois ont livré une excellente prestation collective et ont tiré le meilleur parti des points faibles de l’équipe gantoise au niveau de la réception et des services. Dès le début de la partie on a vu que Abinet, excellent aujourd’hui, et ses coéquipiers formaient un bel ensemble et c’est ainsi qu’ils prenaient une belle avance au marquoir en même temps qu’un réel ascendant sur leur adversaire qui, par comparaison, donnait quelque peu l’impression de traîner les pieds. Les hommes de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte menèrent même 22-12 avant de connaître un moment creux qui coïncidait avec le réveil de Devries et de ses équipiers : 22-18. Predius remettait Waremme sur les rails à 23-18 et Abinet faisait 24-19. C’était toutefois Zoodsma qui signait le point du gain du premier set : 25-21.

La physionomie de la deuxième manche fut assez semblable à celle de la première si ce n’est que les Gantois ne se laissèrent pas distancés de la même façon. Le premier bel écart survint à 11-10 quand, à la suite de deux beaux services de Fafchamps, les Wawas firent 14-10. Les visiteurs s’accrochaient et ce fut là que se situa tout le mérite des Liégeois qui, avec un Malisse très bien inspiré à la passe ce dimanche, ne permirent jamais aux Gantois de se rapprocher de plus de deux points. A 18-16, ils creusaient à nouveau un écart de 4 points et, à 21-18, remportaient un très bel échange qui leur permettait de se mettre hors de portée de leurs opposants : 25-21.

Le troisième set fut le plus disputé de la rencontre. Les visités entamaient celui-ci de manière très autoritaire et, pouvant s’appuyer sur un beau travail de Perin en deuxième ligne, menaient 10-7 avant de connaître une certaine baisse de régime : 11-12. Grâce à Predius et à un gros Kill bloc sur Devries, ils reprenaient le commandement des opérations, 13-12 mais les Gantois se faisaient plus efficaces au filet, tant en attaque qu’au bloc, et menaient la danse, 14-16, 17-19. C’est à 20-21 que les Wawas donnaient le bon coup de rein et, grâce à Zoodsma et à Predius, se rapprochaient de la victoire : 22-21. A 24-23, Malisse, qui avait été remplacé auparavant pendant un court instant par Evrard, servait dans le filet mais, à 25-24, Fafchamps réussissait le bloc libérateur, celui du premier succès des Liégeois depuis le début de la compétition. Ils ne pouvaient mieux terminer cette année 2020 et se donner ainsi de beaux motifs d’espérer mieux encore de l’année à venir.

Pour ce qui concerne les autres résultats masculins du week-end, on notera que Decospan Menin a pris, non sans mal quand même, le meilleur sur Haasrode Louvain (18-25/25-23/25-22/25-17) et que Caruur Gand a, vendredi, mis cinq sets avant de s’imposer à domicile face à Tectum Achel (28-26/23-25/21-25/25-21/15-11).

Chez les dames, les joueuses de Tchalou Volley n’ont pas pesé lourd face à l’équipe d’Asterix Beveren qui a livré une prestation sans bavure et qui s’est imposée en trois sets très secs (13-25/17-25/16-25) tandis que le choc entre VDK Gand et VC Oudegem est revenu sur la marque de trois sets à un aux Gantoises qui se sont montrées plus consistantes et plus constantes que les joueuses de Fien Callens parmi lesquelles Coolman fut très loin de connaître son rendement habituel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s