Six matches au programme des calendriers des deux Ligues, un se déroulera ce vendredi soir et les cinq autres ce samedi, quatre concerneront la compétition masculine et deux la féminine.

Commençons donc par le commencement, le match qui opposera les équipes masculines de Caruur Gand et de Lindemans Alost ne manquera pas d’être très disputé pour deux bonnes raisons. Etant donné que les équipes masculines disputeront ce week-end leur dernier match du premier tour de la compétition, les deux équipes chercheront, à travers cette confrontation, à améliorer d’une place leur classement actuel.

Les Alostois sont cinquièmes à deux points de Haasrode Louvain qui recevra samedi Greenyard Maaseik et qui ne partira pas favori de cette explication. Comme vous l’aurez compris, les Alostois peuvent encore espérer viser la quatrième place du classement s’ils l’emportent en moins de cinq sets à Gand. Toutefois, dans le même temps, Caruur Gand peut également espérer sauter Tectum Achel, qui la devance d’un point actuellement au classement, s’il l’emporte nettement ce vendredi et en espérant que les Limbourgeois trébuchent face aux joueurs du VBC Waremme qui leur rendront visite samedi soir.

Pour ce qui concerne les autres matches masculins, les équations seront de la même veine que celles du match de ce vendredi.

La formation de Roulers, qui accueillera Decospan Menin, veillera à ne rien laisser tomber de la table à l’idée de pouvoir récupérer, si Maaseik venait à commettre un faux-pas ou à perdre un point lors de son déplacement à Louvain, cette pool position du classement qu’elle a occupée si longtemps durant cette première tranche du championnat.

Quant à la partie qui verra face à face les teams de Tectum Achel et du VBC Waremme, elle ne sera attrayante que si les joueurs liégeois veulent bien jouer avec une autre envie de bien-faire que celle qu’ils ont (très peu) montrée la semaine dernière face à Louvain. Le feront-ils ?

C’est à espérer car il est lassant de les voir se comporter comme de grands gosses alors qu’ils ont déjà montré qu’ils étaient capables de très belles choses quand ils s’en donnaient la peine et, surtout, quand ils jouaient au volley-ball, c’est-à-dire de manière collective.

Chez les dames, le programme est plus léger. Il mettra aux prises quatre équipes dont on n’a très peu parlé jusqu’à présent si ce n’est pour dire qu’elles avaient montré qu’elle étaient en manque de jeu lors de leurs toutes récentes premières sorties qui s’étaient soldées par autant de défaites.

Interfreight Anvers accueillera Michelbeek dans ses installations tandis que Jaraco Limburg fera de même contre Hermes Ostende. Dans les deux cas, les visitées partiront avec les faveurs du pronostic mais une victoire des visiteuses est loin d’être à exclure tant toutes ces équipes manquent de repères et n’en sont, quant à elles, qu’au début de leur saison….

Les équipes Messieurs qui terminent la première phase de leur championnat et qui vont entrer en hibernation pendant plusieurs semaines tandis que quatre équipes Dames se lancent à peine dans le bain de leur épreuve. Vous avez dit heureuse gestion de la bonne image et du bon équilibre des compétitions des équipes de notre élite du volley-ball ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s