Que penser, à partir des matches de ce samedi, des deux équipes féminines qui se disputeront dans une semaine la finale de la Coupe de Belgique à Anvers ? A la vérité, je n’ai pas vu jouer Asterix AVO Beveren à Gand parce que le club local exigeait, cette fois, que l’on fournisse le numéro de sa carte bancaire pour avoir accès à la vision gratuite de la rencontre. Estimant qu’il s’agissait là d’une demande qui est excessive en matière de divulgation d’éléments de la vie privée pour la fourniture d’un service qui est obtenu partout ailleurs sans pareille condition, je n’ai donc pas vu le match en direct. Toutefois, à lire le résultat de la partie (19-25/20-25/22-25), ce dernier n’aura été en définitive qu’une confirmation des deux récents succès que l’équipe de Kris Vansnick ont remportés sur celle du de Stijn Morand dans le cadre des demi-finales de la Coupe de Belgique. Voilà à coup sûr de quoi mettre du vent dans les voiles de l’équipe qui briguera dimanche le gain de son seizième trophée.

Et quid de son futur adversaire, le VC Oudegem, qui recevait ce samedi Modal Charleroi dans ses installations ? Les Flandriennes ont montré trois visages, un bon dans le premier set (25-15), un moins bon dans les deux sets suivants (21-25/25-27) au cours desquels les Carolos leur furent supérieures et, ensuite, à nouveau un bon dans les deux derniers qu’elles remportèrent très nettement (25-15/15-8) quand, dans le même temps, certaines des joueuses de Dimitri Piraux baissèrent de pied au point de se demander si elles avaient encore envie de jouer. Du côté de l’équipe locale, l’opposite Nikita Depaepe (20 ans, 1,82m) fit très belle impression dans la mesure même où, avec Nina Coolman, elle compta pour beaucoup, tant au service qu’en attaque, dans le redressement de son équipe après le troisième set. Pour le reste, l’équipe de Fien Callens montra de belles choses dans les premier et deux derniers sets mais laissa percer bien des failles quand les joueuses de Charleroi jouèrent en équipe et avec l’envie de bien faire. A cet égard, il est dommage que les hennuyères, ou du moins certaines d’entre elles, ne purent tenir le tempo qu’elles avaient trouvé dans les deuxième et troisième sets car le VC Oudegem de ce samedi n’avait rien d’un obstacle infranchissable et devra élever son niveau de jeu dimanche prochain pour rivaliser avec Asterix Beveren..

Pour ce qui concerne les deux autres matches de ce samedi, ils ont vu un joli succès de Hermes Ostende à Michelbeke (11-15/25-16/24-26/20-25) et une victoire écrasante de Jaraco Tongres sur une formation de Tchalou Volley qui apparut aussi fragile que fébrile face aux Limbourgeoises de Julien Van de Vijver qui s’en donnèrent à coeur joie. Les joueuses de Ugo Blairon n’enlevèrent que 42 points au total des trois sets d’une rencontre qui fut expédiée en l’espace d’une heure : 25-13/25-12/25-17. Les joueuses de Chapelle devront apprendre à se montrer aussi inspirées en déplacement qu’elles le sont quand elles évoluent dans leurs installations car ce n’est que de cette manière qu’elles pourront éviter cette dernière place au classement qui leur colle par trop à la peau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s