Au terme d’une superbe bataille longue de cinq sets et dont le niveau de jeu fut très au-dessus de la moyenne de ce que l’on a l’habitude de voir dans notre compétition, l’équipe de Greenyard Maaseik a enlevé un très beau succès. Après leurs déboires de la CEV Men Cup, ce dernier fera le plus grand bien aux Limbourgeois mais ceux-ci ont néanmoins perdu un point qui pourrait compter pour beaucoup au moment du décompte final du Final 4.

Quand on sait que Maan et ses équipiers ont remporté les deuxième et troisième sets sur les scores de 25-16 et 25-21 d’une part et qu’ils ont eu cinq fois l’occasion de s’approprier la première manche qu’ils ont laissé échapper sur le score de 31-33 d’autre part, on peut mesurer là qu’ils sont passés de très peu à côté de l’exploit qui leur aurait permis de signer un très net 3-0 et de prendre grosse option sur la première place de ce Final 4 qui sera déterminante pour l’agencement des rencontres qu’ils seront appelés à disputer contre les Flandriens de Knack Roulers dans le Final 2 pour le titre national.

Cela étant, nous ne sommes pas encore au Final 2 mais avons eu droit ce dimanche à un remarquable hors d’oeuvre de ce que promet d’être ce tour final entre nos deux Géants du volley-ball belge de ces vingt dernières années.

Tout qui a eu l’occasion et le plaisir de vivre leur confrontation de ce dimanche, qui fut d’une qualité nettement plus élevée que ne l’avait été la finale de la Coupe de Belgique il y a quinze jours, aura pu se rendre compte pourquoi ces deux équipes ont fait mieux que bien tant dans la Men CEV Champions League pour ce qui concerne Knack Roulers que dans la CEV Men Cup dans le chef de Greenyard Maaseik. Quel match en effet.

Les Limbourgeois l’avaient entamé sur les chapeaux de roue et avaient très rapidement compté un bel avantage : 5-1. Les Flandriens ne se laissèrent pas décontenancer par cette première ruade et, très méthodiquement, entreprirent de refaire leur retard. A 12-10, ils mirent à profit deux erreurs de l’équipe locale et de beaux points de Coolman et de Tuerlinckx pour prendre la tête : 12-14. Les deux équipes ne se lâchèrent plus et c’est ainsi que le team de Roulers vint, avec un Desmet et un Tuerlinckx très percutants, se mettre en bonne position pour enlever la première manche : 22-24. La bataille se fit plus intense encore et, avec un Cox qui fut étincelant tout au long de la partie, les locaux refirent surface pour faire 25-24. Comme déjà dit, les Limbourgeois eurent plusieurs occasions de faire la différence et se virent même, après réclamation des Flandriens, retirer, à 27-26, un point qui permit à ceux-ci de repartir de l’avant et de s’imposer 31-33 après avoir encore été menés 31-30.

Les Limbourgeois serrèrent les dents et, à 7-8, passèrent en tête par l’entremise de Martinez, de Cox et de Maan que le jeune Mc Cluskey servait de très belle manière : 11-9. Les visiteurs ne lâchaient pas prise et, avec Desmet et Coolman en vedette, revenaient dans le parcours, 12-12 mais, à 13-13, ils ne pouvaient empêcher Maan et ses équipiers de prendre un bel avantage : 17-13, 19-14. Steven Vanmedegael tentait bien de casser leur cadence en effectuant divers changements mais rien n’y faisait et c’est ainsi que, avec un Maan qui confirmait sa très belle forme de mercredi passé, les Limbourgeois rétablissaient l’égalité au niveau des sets : 25-16.

La troisième manche fut du même tonneau que la deuxième dans la mesure où c’est à partir de 13-13 que, avec un Sthal qui effectua un très grand match, les locaux se détachèrent par sauts de deux points, voire trois quand le score passa de 15-14 à 18-14. L’écart était creusé et resta le même en dépit des nombreux points que signa un Tuerlinckx qui se montra sous son meilleur jour tout au long de la partie : 25-21.

Les hommes de Joël Banks étaient-ils lancés vers le succès ? Ils en donnaient l’impression quand ils menaient 5-3 mais Desmet arriva alors au service et réalisa une superbe série de véritables boulets de canon qui permit à son équipe d’aligner six points d’affilée et de prendre le commandement des opérations : 5-9. Le niveau de jeu monta encore d’un cran mais les Flandriens ne lâchaient pas prise et, pouvant compter sur un Desmet qui s’inscrit déjà comme un futur titulaire de l’équipe des Red Dragons et sur un Tuerlinckx qui se montrait particulièrement redoutable dans toutes ses attaques, ils contenaient bien les assauts menés principalement par Cox et, à 22-24, s’imposaient sur une nouvelle attaque victorieuse de Tuerlinckx.

Le tie-break fut, à 1-0, interrompu par une longue analyse d’une phase de jeu qui avait vu l’arbitre Koen Luts, que l’on a déjà connu en meilleure forme que ce dimanche, accorder le point à Maaseik avant de le rendre à Roulers. A 2-2, Desmet commettait deux erreurs, 4-2, et, à 4-3, les locaux alignaient trois points d’affilée. Avec un Cox et un Stahl qui se faisaient ravageurs chaque fois qu’ils étaient sollicités, les Limbourgeois tiraient bon parti des services d’un Esfandiar, qui ne fut que très peu aligné mais qui fit de l’excellent boulot au service, et se détachaient en faisant passer le marquoir de 7-5 à 11-5. La messe était dite. Les Flandriens tentaient encore bien de se dégager de l’étreinte dans laquelle ils se trouvaient pris mais Stahl et Cox veillaient au grain. Ce fut d’ailleurs ce dernier qui, à 14-8, mit fin à une partie dont on gardera le meilleur souvenir tant furent nombreuses les phases de jeu de superbe et spectaculaire qualité.

Greenyard Maaseik – Knack Roulers n’était pas le seul match à l’affiche de cette journée du 7 mars.

Le VBC Waremme a affronté au Pôle Ballon de Waremme l’équipe de Caruur Gand et a mis cette rencontre à profit pour enlever un joli succès en cinq sets après avoir mené par deux sets à zéro : 25-22/25-21/20-25/23-25/17-15. Comme l’indique le score du tie-break, la victoire fut arrachée sur le fil mais ne sont-ce pas les fruits qui ont été les plus difficiles à cueillir qui ont toujours le meilleur goût ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s