Les dirigeants et entraîneurs de l’équipe du VBC Waremme auraient aimé voir leurs boys terminer la saison 2020-2021 sur une note victorieuse. Ceux-ci avaient montré, au cours de celle-ci, qu’ils avaient pu, par deux fois au moins, pousser leurs adversaires du jour, les Alostois, dans leurs derniers retranchements.

Toutefois, à l’occasion de leur dernier match de ce championnat qui aura été disputé entièrement en vase clos, Abinet et ses équipiers n’ont pu enlever le moindre set et ont donc terminé cette saison sur une dernière défaite.

Dans le premier set, les Liégeois tinrent le contact jusqu’au moment où, à 20-22, ils réussirent leur deuxième bloc de la rencontre. Les Flandriens, qui avaient mené la plupart du temps, se firent alors plus tranchants au niveau du filet et enlevèrent les trois points nécessaires pour mener au niveau des sets.

Les Wawas, qui avaient laissé échapper dans cette première manche plusieurs belles occasions de faire des points qui comptent et qui avaient également pêché par manque de couverture sur leurs attaques, entamèrent la deuxième manche de belle manière et comptèrent même par deux fois une avance de trois points, 6-3 et 8-5. Mais, en face, il y avait des Van de Voorde, D’Heer, Gomez, Rybicki et autres qui voulaient également la victoire, ils égalisaient assez rapidement et faisaient même 8-9. Le marquoir resta longtemps en équilibre et aurait même pu prendre un tour favorable pour les joueurs de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte s’ils avaient raté moins de services. En fin de set, les Liégeois se trouvèrent souvent en passe de faire la différence et de rétablir l’égalité au niveau des sets. Ainsi, ils menèrent 19-17, 21-20, 23-22, 24-23, 25-24, 26-25 mais les Waremmois ne parvinrent pas, faute d’un artilleur qui sache faire la différence dans ces moments décisifs, à conclure. A 26-26, Detandt connaissait deux mauvais moments et les Alostois enlevaient la manche sur le score de 26-28.

Les locaux accusèrent le coup et se trouvèrent rapidement menés 0-4, 6-12, A 8-12, Malisse était remplacé par Clément mais ce changement ne produisait pas les effets attendus tant les défauts de la cuirasse liégeoise se trouvaient des côtés du manque de couverture et des attaquants qui semblaient avoir oublié ce dimanche ce que bloc-out veut dire en volley-ball. A 12-18, les visités connurent un beau sursaut et, à 17-20, se donnèrent encore l’illusion de croire que la partie pourrait se prolonger au-delà de cette troisième manche. A 19-22, Sacha Koulberg faisait monter Pierre Perin au service mais ce changement n’était pas de nature à inquiéter les hommes de Devoghel et à les empêcher de faire 20-25.

Là se termina la saison d’une équipe du VBC Waremme qui aura, il faut bien le dire, plus souvent déçu qu’elle n’aura donné sens et flamboyance à ce que l’on attendait du porte-drapeau du volley-ball francophone au sein de cette compétition très fermée qu’est celle de la Ligue masculine. Toutefois, en fonction des premiers transferts annoncés, il est à penser que l’espoir peut être entretenu de voir, lors de la prochaine saison, l’équipe du Président Perin briller davantage que ce ne fut le cas au cours de ces derniers mois. On ne peut que s’en réjouir déjà….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s