Quand on regarde l’ensemble des résultats de ce samedi, le seul qui détonne est, de fait, celui qui a sanctionné le match entre Greenyard Maaseik et Decospan Menin et qui a vu la victoire des hommes de Frank Depestele sur le score de un set à trois : 28-30/25-17/19-25/21-25. Certes, on savait que cette partie n’aurait aucune incidence sur la position respective de ces deux équipes au niveau du classement mais que l’équipe flandrienne vienne ainsi s’imposer aussi aisément face aux futurs participants du Final 2 est fait pour indiquer que les Limbourgeois et leur coach ont pris cette confrontation par dessus la jambe. Joël Banks rétorquera qu’il a profité de cette occasion pour donner du temps de jeu à des joueurs qui, lors des matches qui comptent, passent plus de temps dans l’espace des réservistes que sur le terrain. Il n’empêche. Il n’est pas normal qu’une équipe qui est capable de faire jeu quasi égal avec des formations comme Zenith St Petersbourg ou Knack Roulers ait ainsi fait beaucoup moins bien que les joueurs de Menin qui ont inscrit 10 points au block et 8 au service quand, dans le même temps, Maan et ses équipiers de Maan n’en marquaient que 5 et 4 pour leur part. Soit.

De son côté, la formation de Knack Roulers n’a pas fait dans la dentelle à Louvain où elle s’est imposée très nettement en ne laissant aucune chance à des Louvanistes qui terminent ainsi le Final 4 sans avoir glané le moindre point au cours de leurs six rencontres. Le score de ce match à sens unique : 17-25/18-25/21-25.

Chez les dames, il n’y a eu aucune surprise notable. A Oudegem, l’équipe de Hermes Ostende s’est inclinée en trois sets et a vu par conséquent s’envoler les derniers espoirs de se qualifier pour le Final 4 qu’elle pouvait encore entretenir avant ce match. Les deux premiers sets furent assez équilibrés mais, comme lors des derniers matches qu’elles livrèrent contre Asterix Beveren et VDK Gand, les Côtières faillirent quelque peu dans le domaine de la réception et ne purent prendre possession de la conduite des opération au niveau du filet. Après avoir perdu de peu les deux premiers sets, 25-21, 25-22, elles craquèrent d’une pièce et les joueuses de Fien Callens ne se firent pas faute d’en profiter pour enlever le troisième sur le score de 25-16 et pour assurer du même coup leur qualification pour le Final 4 : 21-22-16.

La défaite des Ostendaises est tout bénéfice pour les joueuses de Modal Charleroi qui ont engrangé trois points ce samedi face à Tchalou Volley et qui retrouvent par la même occasion la cinquième place du classement. En effet, elles comptent à l’heure actuelle 18 points contre 15 à Hermes Ostende mais il faut souligner que les Flandriennes ont joué deux matches de moins que les Carolos.

Quant au derby hennuyer, il n’a pas été aussi trépidant que celui du match alller pour la bonne raison que l’équipe de Dimitri Piraux a tout simplement été supérieure dans tous les domaines de jeu à celle d’Ugo Blairon qui a une nouvelle fois démontré qu’elle était trop tendre pour inquiéter les autres formations de la Ligue féminine quand celles-ci évoluaient dans leurs installations. Score des sets : 25-14/25-17/25-18. On sait que les dirigeants du club de Chapelle s’attachent à renforcer leur effectif pour la saison prochaine même si, pendant cette saison, Ugo Blairon n’a pas hésité à dire que son équipe était de taille à rivaliser avec quasi toutes les autres de la Ligue.Il est à espérer que le club de Tchalou réussira dans cette entreprise et que les nouvelles joueuses seront d’un niveau nettement plus élevé que celles qu’elles seront amenées à remplacer tant l’ensemble actuel manque de solutions quand l’un ou l’autre de ses points forts n’affiche pas son meilleur rendement.

Enfin, à Anvers, les tenantes de la Coupe ont vu les joueuses d’Interfreight leur souffler le premier set sur le score de 25-23 mais, après ce tour de chauffe, les joueuses de Kris Vansnick ont trouvé la parade au dispositif d’attaque de l’équipe anversoise basé comme on le sait essentiellement sur la force de frappe de Sarah Cools et ont pris sans trop de peine les trois sets suivants à leur compte (21-25/16-25/18-25).

On notera enfin que la rencontre entre Saturnus Michelbeke et Jaraco Limburg a été remise pour cause de coronavirus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s